Cela fait déjà de nombreuses années que l’on entend parler du développement d’un potentiel Baldur’s Gate 3. Alors que la licence a changé de mains de nombreuses fois ces dernières années, il semblerait que les perspectives d’un tel projet ne soient pas définitivement enterrées.

L’une des licences les plus populaires dans le monde du jeu de rôle, Baldur’s Gate, revient sur le devant de la scène. C’est en effet à la suite d’un tweet de Brian Fargo, que l’idée du développement d’un troisième opus a été réanimée.

Quand un fan lui partage un article vieux de plusieurs années où Brian Fargo a été mentionné, ce dernier lui répond alors connaître les personnes chargées de son développement.

Même si cette information peut paraître assez maigre, l’ancien patron d’Interplay n’a pas pour habitude d’être dans le sensationnel ni de vouloir créer le buzz sans fondements.

Au-delà d’avoir fondé le studio, éditeur et distributeur Interplay en 1983, il a notamment participé activement à la création des séries Bard’s Tale, Wasteland et Fallout et a depuis fondé la société InXile Entertainment (Wasteland 2, Bard’s Tale IV).

Quant à Interplay, cette société est notamment connue pour avoir publié de nombreuses séries ayant marqué le jeu vidéo : Another World, Alone in the Dark, Earthworm Jim, Baldur’s Gate…

Baldur’s Gate est une série de jeux de rôle PC très populaire, mélangeant savamment des éléments propres au jeu de rôle papier (Donjons & Dragons), avec un gameplay accessible et une narration soignée.

Ces dernières années, la licence était entre les mains du studio Beamdog qui s’est notamment employé, à l’aide de sa filiale Overhaul Games, à produire une version améliorée des jeux Baldur’s Gate et de même concevoir une extension supplémentaire à un titre déjà bien riche.

Des rumeurs circulent. Selon elles, c’est le studio belge Larian qui pourrait récupérer la licence. On doit notamment au studio l’excellent Divinity Original Sin 2.

Suite à cet échange de tweets, les studios Beamdog, tout comme Larian, ont depuis démenti travailler sur un tel projet.