Suite à la découverte d’une grosse faille de sécurité sur sa plate-forme, Google a annoncé la fermeture de son réseau social Google + en août 2019.

A l’état de mort clinique depuis plusieurs années, Google + comptait pourtant plusieurs centaines de millions d’utilisateurs. Logique, dans la mesure où les propriétaires de smartphones Android s’inscrivaient sans le savoir sur le réseau social en créant un compte Gmail pour leur smartphone.
Ingénieuse à la base, la stratégie de Google pour booster l’audience de sa plate-forme n’a pas fonctionné puisque moins de 5% des personnes enregistrées sur Google + se seraient connectées au réseau social.

La découverte d’une faille majeure dans le système a visiblement fait l’effet d’un électrochoc pour Google, qui a décidé de débrancher le réseau social. En août 2019, Google + fermera définitivement ses portes et tout son contenu sera supprimé.

Une période transitoire de 10 mois est allouée aux utilisateurs pour récupérer d’éventuelles données.

“Au cours des prochains mois, nous donnerons des informations supplémentaires à nos clients, notamment sur la façon de télécharger leurs données” explique le géant du web dans un communiqué.

Google + ne disparaître toutefois pas totalement puisque Google entend transformer son réseau social en réseau d’entreprise, sans donner davantage de précisions. Il est vrai qu’entre Slack et LinkedIn, les plates-formes dédiées aux professionnels sont à la mode. Reste à présent à voir si Google parviendra à se faire une place sur ce segment…