Le réseau social Facebook vient de dévoiler sa première gamme d’écrans connectés intelligents, Portal (10 pouces) et Portal+ (15 pouces), répondant à des commandes vocales et capables notamment de passer des appels vidéos.

Avec son écran 10 pouces (1280 x 800 pixels), sa caméra grand angle et son micro intégré, Portal optimise la vidéoconférence avec ses amis. Il est ainsi facile de les contacter directement par commande vocale, en commençant par “Hey portal”, tout en pratiquant une autre activité. Chacun peut ainsi interagir à tout moment avec ses contacts sans avoir à toucher l’écran, pour plus de flexibilité.

Selon Facebook, ce produit a été pensé afin de pouvoir mettre en relation jusqu’à 7 personnes comme si elles étaient toutes dans la même pièce. Il n’est pas nécessaire que les correspondants disposent de Portal pour pouvoir s’en servir, l’écran pouvant appeler des amis directement via Messenger sur leurs smartphones et tablettes. Lorsqu’il ne sert pas à passer des appels vidéo, Portal peut afficher ses photos Facebook ou bien encore ses dernières notifications.

Afin de répondre aux demandes vocales de ses utilisateurs, Portal intègre l’assistant intelligent Alexa d’Amazon. Grâce à lui il est aussi possible de connaître à tout moment la météo ou les derniers résultats sportifs, de commander d’autres appareils connectés, etc.

De son côté Portal+ reprend le même principe, mais en plus grand, avec un écran de 15 pouces (1920 x 1080 pixels).

Portal et Portal+ sont proposés en précommande aux États-Unis à respectivement 199 et 349 dollars.

Cette annonce intervient à la veille de la grande conférence organisée à New York (États-Unis) par Google durant laquelle devrait être officialisé le principe de “Smart Display”, toute une gamme d’écrans intelligents intégrant Google Assistant et développés en collaboration avec divers fabricants, dont Lenovo.

A l’origine, Portal aurait dû être dévoilée lors de la F8 en mai 2018 mais Facebook avait alors changé ses plans et réorienté sa célèbre conférence sur le contrôle des données personnelles après le scandale “Cambridge Analytica”.

Portal from Facebook

Geplaatst door Facebook op Vrijdag 5 oktober 2018