Après la déception du dernier volet, sorti sur 3DS, nombreux étaient les joueurs qui craignaient un nouveau raté de Nintendo pour ce premier volet prévu sur Switch. La console hybride de Nintendo prouve toutefois une fois de plus qu’elle est la machine idéale pour s’amuser entre amis.

Débutée il y a 20 ans, la série des Mario Party a connu ses hauts et ses bas. Le dernier opus, sorti sur 3DS, avait assurément laissé un goût amer dans la bouche des joueurs qui attendaient avec impatience de redécouvrir les meilleurs mini-jeux de la franchise. Il faut dire que la plate-forme se prêtait plutôt mal au multijoueur.

Que les fans se rassurent, Nintendo n’a pas manqué son coup pour le retour de sa franchise sur Switch. Le nouveau volet, fraichement sorti sur la petite console hybride de Nintendo, est un véritable délice à parcourir en multijoueur, avec ses 80 mini-jeux totalement barrés qui se jouent exclusivement au joy-con.

La bonne nouvelle, c’est que Nintendo ne s’est pas contenté de reprendre les épreuves déjà croisées dans les précédents volets, introduisant de nombreux mini-jeux inédits. Contrairement à de nombreux jeux sortis sur Switch, Super Mario Party n’est pas un portage ni un remaster mais bien une nouvelle production.

Et on pourra le dire d’entrée de jeu, Nintendo n’aurait pas pu trouver meilleure plate-forme que la Switch pour porter sa série. Les plus grincheux regretteront qu’il ne soit pas possible de jouer avec les controllers connectés à l’écran de la console, en mode nomade. Toutefois, rappelons qu’il s’agit ici d’un titre multijoueur. Y jouer seul ne présente pratiquement aucun intérêt. Tout l’intérêt de Super Mario Party réside dans ses parties en multi complètement barrées. En dépit de sa simplicité (la plupart des jeux ne nécessitent pas plus d’utiliser deux ou trois touches), Super Mario Party reste un titre d’une efficacité redoutable. Chaque joueur contrôlera ici son personnage avec un seul joy-con. En début de partie, un petit tutoriel vidéo montrera au joueur la tâche à accomplir.

Dans le principal mode de jeu, le joueur devra affronter 3 de ses amis à travers une succession d’épreuves – 80 au total. On y retrouve un peu de tout, et beaucoup de n’importe quoi. Des épreuves de tricycle qui vous obligeront à « pédaler » avec vos mains à la cuisine de steaks en passant par le parcours d’obstacle, il y en a pour tous les goûts. Chaque session de jeu n’excède pas une à deux minutes. A l’issue de la session, le joueur se voit attribuer une place dans le classement et remettre des étoiles, qu’il pourra ensuite dépenser sur le plateau de jeu.

Tout l’intérêt du jeu repose sur ce plateau de jeu – inspiré d’un jeu de société – sur lequel les joueurs doivent évoluer en utilisant bonus et malus à leur avantage. Les règles sont toujours simples et le jeu se veut accessible.

Notons toutefois que l’expérience n’y fera rien ici puisque la diversité des jeux permettra naturellement à chaque joueur d’y trouver son compte. Ceux qui ont de bons réflexes engrangeront ainsi plus de points que leurs adversaires lors des séquences de jeu de ce type, tandis que ceux qui excellent dans les épreuves d’adresse feront le plein d’étoiles dans les séquences de ce type. La grande richesse de Super Mario Party est de parvenir à mélanger brillamment les différents types d’épreuves et à faire tourner les équipes qui s’affrontent sur les plateaux pour ne pas favoriser l’un ou l’autre joueur.

Son second atout, c’est de permettre de réunir n’importe quel joueur autour de la console. Petits et grands prendront un pied formidable à s’affronter à travers les séries de différentes épreuves qui leur sont proposées. Pas besoin d’avoir un gros bagage vidéoludique, ni d’être particulièrement doué pour un style de jeu. Super Mario Party est typiquement le genre de jeu qui se laisse approcher par tous les publics, en ce compris les joueurs les plus exigeants.

Visuellement très joli, le titre tire parfaitement parti des capacités de la console. La bande sonore s’en sort également avec les honneurs. Au final, difficile donc de trouver un véritable gros défaut à ce volet, qui est exactement le jeu que les fans de la série attendaient. Tout au plus lui reprochera-t-on son classicisme. Nintendo n’a pris aucun risque ici, et cela se ressent. Les défis ne vous surprendront jamais vraiment si vous avez déjà joué à la série, et les ajouts par rapport aux précédents volets restent très légers. En définitive, un grand cru, auquel il ne manque finalement qu’un peu de profondeur et d’originalité.

Les + :

  • Amusant, dès les premières minutes
  • Un gameplay très accessible
  • Une jolie réalisation
  • Des mini jeux nombreux et variés
  • Jouable en local et en ligne

Les – :

  • Zéro originalité
  • Une prise en main un peu trop simple

Conclusion

Difficile d’être déçu par ce nouveau volet de la série de Nintendo, qui nous livre un jeu qui tire parfaitement parti des capacités de sa petite console nomade et s’impose comme l’un des meilleurs volets de la franchise. Les plus critiques lui reprocheront sans doute son manque d’originalité. Il est vrai que Nintendo nous livre des épreuves extrêmement classiques, qui jouent un peu dans le déjà-vu. Mais ne boudons pas notre plaisir car ce Super Mario Party est incontestablement une franche réussite. Ses 80 mini-jeux animeront brillamment vos soirées entre amis et son gameplay accessible en font un titre qui séduira tant les passionnés de jeu vidéo que ceux qui ne prennent jamais un pad en main.

16/20