Une nouvelle mise à jour de Windows 10, la version 1809, vient d’être déployée en ce mois d’Octobre. Et déjà, de nombreux utilisateurs se plaignent que plusieurs documents ont été effacés de suite à son installation. Mieux vaut donc éviter de se précipiter…

À peine disponible, cette mise à jour semi-annuelle pose déjà problème. Celles et ceux ayant déjà observé cette dernière mise à niveau de Windows 10, la version 1809, ont souffert de suppressions de données. Il s’agit plus particulièrement des fichiers qui se situent dans les dossiers utilisateurs nativement paramétrés par le système d’exploitation, qui sont touchés. Ce serait une défaillance de sauvegarde, en lien avec OneDrive, qui serait entre autres pointée du doigt.

D’ordinaire, lors de chaque mise à jour de Windows, le système d’exploitation fait une copie de sauvegarde sur le cloud de Microsoft, pour ensuite les remettre à leur place initiale. De plus, une copie supplémentaire est également effectuée dans un des dossiers locaux. Sauf que cette fois-ci, aucune de ces deux fonctionnalités ne fonctionne comme elle le devrait. Cela peut s’avérer des plus gênants si ces dossiers sont utilisés et qu’aucune copie de sauvegarde n’a été effectuée au préalable.

Il était difficile d’anticiper un tel problème, mais il semblerait a priori que ceci ait déjà eu lieu pour les utilisateurs du programme Windows Insider. Ce programme permet aux volontaires de tester en avance les nouvelles mises à jour et fonctionnalités de Windows 10 et dans notre cas, l’information avait déjà été remontée.

Il est donc vivement conseillé de copier tous les fichiers se situant dans les dossiers utilisateurs, concernant aussi bien le dossier « Public » que le dossier utilisateur au nom que l’on lui attribue. Nativement, ils sont localisés selon le chemin d’accès suivant : « Ce PC > Disque Local (C:) > Utilisateurs » également accessibles directement avec le chemin : « C:\Users » via la barre d’adresse de Windows.

De plus, il est également possible de mettre cette mise à jour de côté en attendant un correctif de la part de Microsoft. Pour cela, il faut se rendre dans l’onglet « Mise à jour et sécurité » des paramètres de Windows 10, puis dans les « Options avancées ».

Autrement, le fait de définir sa connexion internet comme étant une connexion limitée est également une possibilité. Pour cela, il suffit de se rendre dans les « Propriétés » de sa connexion à internet.

D’ailleurs, ce n’est pas l’unique problème de cette mise à jour puisqu’il est également déconseillé aux utilisateurs des pilotes Intel de procéder à cette mise à jour 1809 de manière manuelle. Des problèmes de compatibilités viennent d’être établis et concernent les utilisateurs de processeurs Skylake de 6e génération. Intel recommande donc de suivre cette procédure avant d’effectuer la dernière mise à jour de Windows 10.