Tel qu’annoncé le 20 septembre dernier, l’assistant vocal d’Amazon sera bientôt en mesure de comprendre vos chuchotements et de parler à voix basse. La mise au point de cette fonctionnalité est une réelle prouesse technique, il a fallu apprendre à Alexa à comprendre les murmures.

Ce n’est pas chose aisée pour un assistant personnel de reconnaître les chuchotements de son utilisateur. Zeynab Raeesy, membre de l’équipe d’Amazon en charge d’amener cette fonction à Alexa, explique dans un article que les chuchotements sont radicalement différents du langage parlé classique.

La parole chuchotée est principalement non vocale, ce qui signifie qu’elle n’implique pas la vibration des cordes vocales, et qu’elle a moins d’énergie dans les bandes de fréquences basses que la parole ordinaire“, explique la scientifique.

Le défi à relever était de développer une nouvelle approche de compréhension pour l’assistant vocal. Les chercheurs se sont inspirés de notre propre réseau de mémoire à court et long termes pour permettre à Alexa de discerner un murmure du langage vocal de son propriétaire.

Parler à voix basse dans l’espace public

La fonctionnalité peut paraître anodine mais l’intérêt réside dans des situations où un bébé dort dans une pièce, par exemple, ou encore lorsqu’on est dans un lieu public et qu’on souhaite ne pas perturber le monde qui nous entourent en s’égosillant à donner des ordres à Alexa. Dès que l’assistant vocal comprendra les mots qui lui sont murmurés, il répondra à son tour en chuchotant.

La compréhension étant parfois complexe dans une simple conversation parlée à voix haute avec Alexa, il y a fort à parier pour que les choses se compliquent dans ce nouveau mode. L’équipe de recherche présentera les résultats de ses travaux en décembre prochain, il faudra donc au moins patienter jusqu’à l’année prochaine pour pouvoir confier ses secrets les plus intimes à son assistant personnel.