Athena Security, une entreprise américaine spécialisée dans les caméras de sécurité, a mis au point un système de surveillance capable de détecter les armes à feu dans la foule et de prévenir la police en cas d’attaque.

Chaque année, des dizaines de milliers de personnes périssent sous les balles des armes à feu. En 2015, 36.000 Américains – 22.000 suicides, 13.000 homicides, 500 accidents et 500 tués lors d’une intervention de la police – ont perdu la vie à cause d’elles.

À la fin du mois d’août, près de 300 fusillades de masse ont déjà eu lieu sur le sol américain depuis le début de l’année. Le fléau n’est plus à prouver de notre point de vue, mais le lobbying de la NRA est puissant.

Pour répondre au danger que représentes les armes à feu, de nouveaux moyens sont sans cesse imaginés et parfois mis en place, notamment au sein des écoles : des détecteurs de métaux, des scanners corporels, etc. Certains de ces systèmes sont parfois intrusifs et la préservation de la vie privée est chère aux yeux des proviseurs des écoles qui sont en quête de nouvelles technologies plus respectueuses de la vie privée.

Détecter les armes à feu sur les images

Athena Security propose un système de caméras de surveillance qui apporte une sécurité accrue tout en respectant le cadre privé. Grâce aux images des caméras de surveillance, le système intelligent détecte automatiquement les armes à feu sur les bandes vidéos.

À la pointe de la technologie, le système utilise les dernières cartes graphiques produites par Nvidia, les GeForce RTX 2080. Les forces de l’ordre sont automatiquement alertées lorsqu’une attaque est en cours et les policiers peuvent directement ordonner au criminel de déposer les armes via des hauts-parleurs.

Le système d’Athena Security ne nécessite pas impérativement ses propres caméras puisqu’il se sert seulement des images et peut donc être déployé sur un réseau de caméras de surveillance pré-existant.