Avec l’application BuyorNot, le consommateur pourra à la fois connaitre tous les ingrédients des produits qu’il achète, les décrypter, mais aussi connaitre l’impact sociétal et environnemental de leur production.

Les applications pour connaitre et décrypter les ingrédients des produits de grandes surfaces sont nombreuses. Mais rares sont celles qui dénoncent les dommages collatéraux de leur production, mais les choses pourraient changer avec l’apparition de BuyorNot.

Cette application propose aux consommateurs de mieux comprendre les ingrédients des bonbons, sodas et autres denrées alimentaires, mais surtout de se rendre compte de l’impact de leur production au niveau écologique, sociétal et fiscal. Elle dénonce également qui sont les multinationales qui se cachent derrière les milliers de marques que l’on trouve dans les grandes surfaces et renseigne sur leur méthode durable ou non.

Campagne de boycott

À l’origine de cette application, deux Français, Levent et Bulent Acar, qui se mobilisent pour une meilleure consommation et surtout plus durable. Ils font d’ailleurs partie de l’association I-Buycott, fondée en 2015, celle-ci a l’ambition de sensibiliser les individus à la consommation. En changeant les habitudes de consommations des petites gens, l’association veut mettre la pression sur les grosses entreprises afin de les obliger à avoir recours à des pratiques plus durables et éthiques.

Présente en France, Belgique et Suisse, I-Buycott compte près de 100.000 membres. L’association met ainsi en place des campagnes de boycott de certains produits et marques afin d’atteindre leur objectif. Cette plateforme de boycott a été mise en place pour « fédérer les consommateurs afin que des actions individuelles puissent être portées par une dynamique collective, plus efficace pour changer les pratiques non éthiques des entreprises. Nous avons vraiment le pouvoir de sanctionner les entreprises par notre consommation en agissant collectivement », comme l’explique d’un des développeurs de l’application.

Une application pour centraliser et sensibiliser

L’application BuyorNot est gratuite et permet « aux consommateurs de décrypter les ingrédients d’un produit, mais aussi de connaître l’impact sociétal de l’entreprise qui fabrique le produit ». Pour cela, il suffit de scanner le produit avec l’application depuis un smartphone. Le nom de la multinationale qui se cache derrière la marque sera alors révélé au consommateur et celui-ci saura si cette marque fait l’objet d’une campagne de boycott de la part de l’association, ainsi que les raisons de ce boycott.

Les utilisateurs de l’application pourront également rejoindre « la garde éthique », un système d’information sur les campagnes de boycott en cours. Ils seront tenus au courant des nouvelles campagnes et « les membres de la garde éthique pourront envoyer des mails ou appeler les entreprises pour les inviter à répondre. »

Plus encore, l’application dénonce les substances nocives pour la santé des produits, tels que les additifs ou la présence d’huile de palme. D’autres informations supplémentaires seront disponibles sur l’application, notamment le Nutriscore, l’indicateur NOVA, à savoir le niveau de transformation du produit.

On retrouvera également l’aspect communauté sur l’application puisque les autres « consom’acteurs » pourront proposer des alternatives. « Cela permettra de découvrir des entreprises moins connues, mais plus éthiques et d’encourager celles qui font les choses correctement. »

Par ailleurs, l’application BuyorNot affichera un compteur des produits scannés, informant sur le nombre de produits qui n’ont potentiellement pas été achetés suite aux informations données par l’application. Une information de poids pour mettre la pression sur les entreprises.

Pour ceux qui seraient intéressés, l’application BuyorNot sera disponible dès le 22 septembre.