Les deux fabricants ont utilisé la même photo libre de droits.

On se rappelle de la mésaventure du fabricant chinois Huawei, qui avait il y a peu faire réagir en mettant en avant les qualités de la caméra de son téléphone Nova 3. Dans une publicité, on y voit un couple prendre un selfie, alors qu’une photo publiée sur Twitter montre l’envers du décor : c’est un photographe professionnel, avec un appareil professionnel, qui a pris le cliché.

Il faut croire que Blackberry et Wiko n’ont pas eu vent de l’affaire, puisque les deux marques viennent également de se faire attraper la main dans le sac. En effet, la même photo a été utilisée par les fabricants pour vanter les mérites des caméras de leurs nouveaux appareils : le BlackBerry Key 2 et le Wiko View 2.

La photo, qui a été prise par le photographe australien Ben Blennerhassett, est le résultat d’un shooting photo. L’appareil utilisé est un Canon 5D Mark III accompagné d’un objectif 35 mm. Cette photo a été postée en ligne sur un site d’images libres de droits et récupérées par les marques.

Le problème, c’est que sur leur site, BlackBerry et Wiko font croire que c’est la caméra du smartphone qui a pris la photo. On peut lire « Une qualité d’image professionnelle. Des selfies incroyables, même en faible luminosité » sur le site de Wiko, et « Une caméra arrière à double capteur permet au BlackBerry KEY2 LE de rendre les arrière-plans flous pour réaliser des portraits effet Bokeh » sur celui de BlackBerry. La démarche est douteuse, car si la photo est en effet splendide, elle a été prise par un professionnel équipé d’un appareil à plusieurs milliers d’euros…