Des chercheurs américains ont mis au point Recycle-GAN, une technologie qui permet des manipuler les vidéos de manière troublante.

Des chercheurs ont créé une méthode pour faire parler une personne avec le style et l’attitude d’une autre personne. Pour illustrer leur algorithme, ils ont utilisé des vidéos des animateurs Stephen Colbert et John Olivier ainsi que les président Barack Obama et Donald Trump. À la manière de Face2Face, qui avait déjà impressionné à sa sortie, le système des chercheurs permet de transférer des expressions faciales en temps réel.

Les chercheurs de l’université Carnegie Mellon et du Facebook Reality Lab ont travaillé ensemble pour donner naissance à un algorithme appelé Recycle-GAN. Comme l’illustre cette vidéo, la vidéo originale de Barack Obama peut être utilisée pour donner l’impression que c’est Donald Trump qui parle, et inversement. Plusieurs autres exemples sont disponibles sur le site de l’université.

Cette technique, dont on peut très vite imaginer les débordements qu’en feront les internautes, ne se limite cependant pas aux visages humains. L’algorithme peut être utilisé pour modifier des paysages et des fleurs. Si le résultat final n’est pas parfait, on peut s’imaginer que cette technologie, une fois à maturité, pourra produire des contenus photo réalistes bluffants.

Avec Recycle-GAN, les chercheurs ont montré qu’ils pouvaient faire dire n’importe quoi à n’importe qui. Les deepfake, comme on appelle déjà ses photos et vidéos montages présents sur internet, pourraient donc très vite venir inonder les fils d’actualités des internautes. Voilà qui devrait faire trembler ceux qui combattent déjà les fakenews.

Si les chercheurs reconnaissent que des personnes mal intentionnées peuvent utiliser leur technologie, ils estiment cependant que celle-ci peut être utilisée dans beaucoup de domaines différents, de la réalité virtuelle aux voitures autonomes. Des réalisateurs pourront par exemple bientôt faire revenir des acteurs d’entre les morts…