Google a pris des mesures contre le site YggTorrent, héritier de T411.

Ce n’est pas la première fois que le site YggTorrent, héritier du site français T411 spécialisé dans les torrents, est visé par l’industrie du divertissement. Le site, qui utilisait précédemment une extension islandaise, a été bloqué en Belgique par une décision de la justice. Les internautes sont depuis redirigés vers la page Online Fair Play, qui invite à utiliser les plateformes officielles pour télécharger du contenu.

Aujourd’hui, c’est au tour de Google d’agir contre le site, en déréférençant celui-ci. Les résultats de recherche n’affichent donc plus le site avec le nom de domaine islandais. Il s’agit d’une action relativement rare de la part du moteur de recherche, puisque Google a en général l’habitude de déréférencer uniquement les adresses de pages qui permettent de télécharger directement un fichier illégal, et ce uniquement après que les ayants droit aient communiqué l’URL précise.

Pour faire face à cette nouvelle mesure, l’équipe du site a fait appel à une autre extension de domaine, situé aux îles Tonga. Il s’agit du perpétuel jeu du chat et de la souris, les sites de téléchargements illégaux ont vite fait de changer de nom de domaine pour contourner les diverses restrictions. YggTorrent est donc de nouveau disponible, le temps que d’autres actions en justices soient lancées.