L’arrivée d’un quatrième opérateur pourrait faire jouer la concurrence et faire baisser le prix des abonnements.

C’est ce qu’annonce un correspondant du site spécialisé UniversFreebox, qui a remarqué l’enregistrement du site iliadmobile.be, maison mère de Free Mobile. Cet indice peut paraître faible, mais la dernière visite et déclaration du ministre des Télécommunications Alexandre De Croo en France vient confirmer cette possibilité.

Celui-ci précisait en effet que l’arrivée d’un quatrième opérateur sur le territoire belge permettrait de faire jouer la concurrence, et de faire en sorte que la Belgique ne se fasse pas distancer au niveau des technologies mobiles, insistant notamment sur le prix particulièrement élevé des abonnements mobiles comparés à nos voisins.

« À l’heure actuelle, la Belgique enregistre un score très faible en consommation de données mobiles et en même temps, les prix des data mobiles sont nettement plus élevés chez nous que dans d’autres pays. En faisant de la place à un quatrième et nouveau réseau, nous favorisons les investissements, la concurrence tarifaire et des prix plus compétitifs pour le consommateur », déclarait Alexandre De Croo en juin dernier.

L’arrivée de l’opérateur en Belgique serait en effet une très bonne nouvelle pour le consommateur. En effet, l’offre de Free Mobile en France est incomparable aux offres belges : pour 20€ par mois, les abonnés disposent de 100 Go de données. Le prix des données mobiles s’en ressent d’ailleurs directement sur l’usage des utilisateurs. À titre de comparaison, les utilisateurs belges consomment en moyenne 1.8 Go/mois de données mobiles, la moyenne nationale en France est de 4.8 Go/mois tandis que les utilisateurs Free Mobile utilisent 9.6 Go/mois.

Cette ouverture pourrait se faire en 2019, lors des enchères pour les nouvelles licences 4G et 5G.