La compagnie d’Elon Musk vient d’obtenir les autorisations pour tester son nouveau projet de mobilité dans la ville de Hawthorne, en Californie.

On ne l’arrête plus. Ce visionnaire continue d’imaginer des concepts révolutionnaires. Après Tesla, Space X et plus récemment, son moyen de transport à hyper grande vitesse, l’Hyperloop, Elon Musk refait parler de lui et de son projet de tunnels pour voitures.

Plusieurs mois après avoir été présenté, The Boring Company a enfin reçu toutes les autorisations pour tester son nouveau type d’ascenseur. Celui-ci serait capable de faire monter et descendre des véhicules pour sortir ou rentrer dans le nouveau réseau de transport imaginé par Elon Musk. Un moyen pour celui-ci de tenter de désengorger les rues des grandes villes.

Ce réseau à destination des voitures reposerait sur un ensemble de rails sur lesquels les voitures seraient déplacées grâce à des plateformes. Comme on peut le voir dans la vidéo de présentation, les véhicules se placent sur les ascenseurs et sont descendus dans le réseau. Une fois sur la plateforme, c’est elle qui transporterait le véhicule grâce à une propulsion électrique. De quoi permettre des déplacements plus rapides, jusqu’à 200 km/h, et plus sécurisés puisque les passagers n’auront pas à conduire la voiture. Tout se fera automatiquement.

Aujourd’hui, la société d’Elon Musk a obtenu les autorisations pour tester son ascenseur à voiture. The Boring Company vient d’ailleurs d’acquérir une maison, près du siège social de Space X. C’est sous cette maison que la compagnie a prévu de creuser un trou et de placer un second ascenseur. Ainsi, il sera possible d’entrer dans le tunnel depuis la maison, de parcourir les deux kilomètres de tunnel et de remonter par l’ascenseur déjà installé sur le parking de Space X.

À terme, les ascenseurs pourront être intégrés un peu partout dans la ville puisqu’ils ne prendront pas beaucoup de place. Pour le moment, ce n’est encore qu’en phase de test. Les essais sur la voie publique ne sont pas encore une réalité et devraient demander encore du temps.