Ce lundi, Mercedes a dévoilé un nouveau véhicule, la Vision Urbanetic, une engin motorisé 100% électrique, modulable et autonome. Le constructeur allemand ne craint pas d’afficher ses ambitions : la Vision Urbanetic sera le véhicule de demain.

Difficile d’en parler sans d’abord s’intéresser au physique du véhicule. L’Urbanetic n’est certes encore qu’un concept, mais un projet au design douteux. Dans ses différentes versions, le véhicule est soit très arrondi avec une sorte d’immense toile d’araignée plaquée sur sa partie arrière, soit un cube aux allures de radiateur.

S’adapter aux besoins

L’Urbanetic n’est pas beau, mais l’engin se veut avant tout pratique. Sa particularité, c’est d’être capable de s’adapter à plusieurs situations. Le véhicule de Mercedes repose sur un châssis à quatre roues par-dessus lequel il est possible de fixer différents habitacles. Il est ainsi possible d’y attacher le module arrondi “People Mover” ou un autre plus rectangulaire, “Cargo”.

People Mover est destiné au transport de personnes et permettrait à douze personnes de se déplacer simultanément. L’Urbanetic peut très facilement s’en détacher et enfiler la carrosserie Cargo, dépourvue de vitres, d’une capacité de 10m³ et utilisée, elle, pour le transport de marchandises. En proposant un véhicule multifonctions, la firme allemande entend réduire la quantité de véhicules sur les routes en répondant aux besoins du moment.

Un véhicule adapté à la ville de demain

L’engin conçu par Mercedes est alimenté par un moteur électrique silencieux et roule en parfaite autonomie. Le constructeur veut en faire le véhicule de demain, une navette qui se déplace seule dans les milieux urbains tout en communiquant ses intentions avec le reste du trafic sans intervention humaine.

L’Urbanetic ne manque pas d’originalité dans son concept, mais n’est pas seule dans l’idée de concevoir un véhicule autonome de grande capacité. On pense notamment à l’E-Palette de Toyota, au Sedric de Volkswagen, des véhicules qui ne misent pas sur leur physique pour ravir les coeurs mais sur leur potentiel de renouveau du trafic urbain, tout en employant les infrastructures déjà existantes.

Mercedes n’hésite pas à employer les grands mots pour la Vision Urbanetic : “Le concept réduit les flux de circulation, déleste les infrastructures intra-urbaines tout en répondant aux exigences de mobilité et aux souhaits croissants des clients et contribue à l’amélioration de la qualité de vie en ville.