Annulée en mai dernier par ABC, la série “Designated Survivor” reprendra finalement pour une troisième saison, sauvée par Netflix. Une remise à l’eau qui n’est pas sans rappeler le sauvetage de Lucifer par la plateforme de streaming après une annulation par la FOX.

Designated Survivor, dont les deux premières saisons étaient exclusivement réservées à Hulu sur les sols canadiens et américains, sera exclusivement détenue du premier épisode jusqu’au dernier dans le monde entier. Les utilisateurs de la plateforme qui n’y avaient pas droit en Amérique du nord pourront donc enfin bénéficier de la série politico-américaine qui met en scène Tom Kirkman

Dix épisodes ont été commandés pour cette troisième saison qui débarquera en 2019 sur la plateforme. Aux commandes de ces nouvelles péripéties, un nouveau showrunner a été désigné, le cinquième en seulement trois ans. C’est Neal Bear qui se chargera de prendre les manettes de Designated Survivor, il a notamment travaillé sur Urgences, New York -Unité spéciale ou encore Under the Dome.

Suite à la baisse des audiences lors de la deuxième saison, ABC avait décidé de laisser tomber la série. Celle-ci enregistrait pourtant de bons scores en visionnage différé, du pain béni pour une plateforme de streaming telle que Netflix.

La série jouira d’une plus grande liberté scénaristique entre les mains de la plateforme, plusieurs membres de l’équipe se réjouissent déjà du champs des possibles qui s’ouvre à Designated Survivor. Keith Sutherland, interprète du principal protagoniste, a déclaré : “Je pense que ce format réduit va nous permettre de continuer à approfondir les intrigues et les sujets qui concernent l’électorat américain d’une manière qui n’était pas possible précédemment“.