Google a invité la presse à un événement le 9 octobre à New York sans autre détail mais au cours duquel il devrait, comme à son habitude désormais, présenter de nouveaux modèles de son smartphone Pixel.

Les invitations de Google –qui empruntent à Apple sa technique de +teasing+ héritée de son fondateur Steve Jobs– affichent le strict minimum nécessaire à un journaliste: le logo de Google, la date, l’adresse, l’heure et un onglet cliquable pour répondre.

Toutefois, la presse spécialisée est inondée de fuites sur la troisième génération du Pixel, qui fonctionne sous Android, le système d’exploitation mobile de Google, équipant 85% des smartphones dans le monde. Et la présentation de ses nouveaux modèles en octobre est devenue une sorte de tradition pour le géant américain.

Le groupe, qui commercialise aussi des enceintes connectées ou des boitiers de streaming vidéo, ne donne pas de chiffres de vente pour ses appareils.

Apple a lui aussi un événement “secret” prévu le 12 septembre à son siège, probablement également pour présenter un ou plusieurs nouveaux iPhone.