Il y a moins de deux semaines, Nikon ouvrait le bal en présentant sa nouvelle gamme d’appareils photo hybrides au capteur plein format. Une petite révolution dans l’univers des appareils mirrorless qui prennent le large sur les reflex aux ventes en chute libre. Aujourd’hui, Canon donne la réplique en dévoilant son propre hybride 24x36mm, l’EOS R.

La nouvelle bête du constructeur japonais délivre un capteur de 30,3 Mpx, à mi-chemin entre les hybrides dévoilés par Nikon. L’EOS R tient dans un boîtier très compact : seulement 136 x 98 x 84mm pour un poids de 660 grammes avec sa batterie, 580 sans. Canon parviendra peut-être à contrer le talon d’Achille des hybrides avec un impressionnant viseur électronique OLED de 3.7 Mpx.

En plus de l’écran orientable, l’EOS R offre un écran LCD sur le haut du boîtier pour disposer en permanence de tous les réglages de sa photo, tout comme sur les reflex milieu et haut de gamme du constructeur. Un petit écran qui peut faire une grande différence auprès des acheteurs.

Un excellent rival pour Nikon

Côté performances, difficile de ne pas faire la comparaison avec les Z6 et Z7. Le mode rafale se place légèrement en deçà avec 8 images/sec en RAW, chutant à seulement 5 lorsqu’on active le suivi du sujet. L’EOS R devrait peiner à se trouver une place entre les mains de photographes sportifs.

La plage de sensibilité n’a rien à envier aux hybrides Nikon : 100 à 40.000 ISO, extensible à 102.400 ISO. Là où l’appreil se démarque, c’est par son système d’autofocus hybride Dual Pixel AF. Celui-ci offre 5655 points, dix fois plus que les Z6 et Z7, assez pour offrir un focus en 0,05 sec d’après son constructeur.

De nouveaux objectifs très lumineux

Avec son nouvel appareil, Canon ouvre la voie à une nouvelle monture, les optiques RF. Quatre objectifs progressivement commercialisés accompagnent le boîtier vendu 2499€ à lui seul. Un objectif 24-105mm ouvrant à f/4 sera le premier à se clipser sur l’EOS pour 1199€ dès le 9 octobre.

Les trois qui suivront offriront une luminosité sans pareille, deux objectifs à focale fixe 35mm f/1.8, 50mm f/1.2 ainsi qu’un 28-70mm f/2. La lumière a un prix, ces optiques coûteront respectivement 549€, 2499€ et 3249€. Les propriétaires d’objectifs Canon EF et EF-S pourront toujours les utiliser au moyen d’une bague d’adaptation vendue 109€.

Il faut maintenant s’attendre à voir descendre d’autres constructeurs dans l’arène du full-frame, avec l’espoir de voir les prix de ces coûteux appareils revus à la baisse. Nikon marquait le début d’une nouvelle ère pour l’hybride, Canon enfonce aujourd’hui un pieu dans le coeur des réflex qui devraient être progressivement délaissés au profit des mirrorless.

Suivez ce lien pour accéder à liste complète des spécifications techniques de l’EOS R.