C’est l’une des courses majeures qui se jouent en ce moment dans l’univers des smartphones, celui qui sera le premier constructeur à fournir un téléphone à écran pliable. Samsung, qui a évoqué le projet Galaxy X il y a plus de deux ans, annonce aujourd’hui la présentation de son smartphone pliable d’ici la fin de l’année.

Le compte-à-rebours est lancé pour la firme sud-coréenne. Chauffé par le rival Huawei qui a boosté ses troupes pour remporter la course, Samsung a confirmé à la chaîne CNBC qu’il dévoilera son smartphone à écran pliable avant 2019.

Mieux encore, le PDG de la division mobile de Samsung avance même une présentation à la conférence des développeurs de l’entreprise qui se tiendra les 7 et 8 novembre prochains. DJ Koh, a cependant admis que la tâche était “compliquée” mais que la firme l’avait “presque achevée“.

Un brevet publié par Let’s Go Digital laissait entrevoir à quoi ressemblera le Galaxy X. Les croquis suggèrent que le téléphone laissera une partie de l’écran à découvert une fois replié, de quoi laisser un espace pour les notifications et les messages. DJ Koh a confirmé que cette partie d’écran resterait active en permanence.

Samsung fait aujourd’hui face à deux problématiques. D’une part, la baisse des ventes de ses smartphones et, d’autre part, l’accélération du développement des écrans pliables. La concurrence s’est durcie avec l’annonce de Huawei de présenter son propre dispositif flexible en 2019 et la récente arrivée de LG sur ce segment.

Le Galaxy X sera un téléphone très haut de gamme, le Wall Street Journal suggère un prix tournant autour de 1500$. Un prix de vente justifié par le développement et le coût de l’écran pliable ainsi que son processeur. Le produit de Samsung devrait toucher une clientèle restreinte mais DJ Koh affirmait en novembre vouloir “qu’il soit prêt pour un marché de masse et d’un niveau technologique suffisant pour que les consommateurs jugent que c’est un téléphone bien conçu.