Google a lancé une nouvelle application qui permet aux utilisateurs de découvrir à quelle oeuvre d’art ils ressemblent, annonce mardi le géant de la technologie. Lors de la prise d’un autoportrait, “Art Selfie” se chargera de trouver le sosie artistique de l’utilisateur parmi les dizaines de milliers de d’œuvres d’art rendues disponibles numériquement par l’entreprise américaine. L’idée est également de se familiariser avec l’histoire de l’art.

L’application est l’aboutissement d’une expérience d’apprentissage visuel automatique, dans le cadre du programme Google Arts & Culture.

En prenant un selfie via cette application, le visage est scanné puis comparé aux visages des milliers d’oeuvres d’art mises à la disposition de Google par près de 650 partenaires (musées, galeries et autres lieux d’exposition). Après l’analyse, Art Selfie propose un “sosie artistique” ainsi qu’un pourcentage qui indique le niveau de correspondance des deux images.

Les utilisateurs peuvent donc découvrir s’ils partagent les traits de la “Mona Lisa” de Leonardo da Vinci, de la “Jeune Fille à la Perle” de Johannes Vermeer ou du “Cri” d’Edvard Munch, illustre Google. En appuyant sur le résultat, l’auteur de l’autoportrait reçoit des informations sur l’oeuvre à laquelle il ressemble (comme sa date de création ou son lieu d’exposition) et peut la partager sur les réseaux sociaux.

Imaginée par les Français Cyril Diagne et Damien Henry, l’application existait déjà sur le marché américain depuis janvier 2018. Elle est désormais disponible également en Europe.

BELGA