Chez Mozilla, on n’aime pas beaucoup les atteintes à la vie privée. Face à l’omniprésence des dispositifs de suivi publicitaires sur le web, la société américaine décide donc de s’attaquer au problème. Le navigateur Firefox bloquera bientôt tout type de tracking par défaut.

La fondation Mozilla prend le taureau par les cornes, après avoir bloqué les mouchards publicitaires sur son navigateur iOS, c’est la version ordinateur qui prend le relai. L’entreprise applique une politique de tolérance zéro face au tracking, la protection de la vie privée de ses utilisateurs est chère à Mozilla.

Firefox bloquera donc progressivement les cookies destinés au ciblage publicitaire ou tout autre pratique qui agit dans ce sens. Firefox ne se transformera pas en forteresse anti-pub, seul le suivi est visé à travers cette importante décision. Par ailleurs, il sera laissé au goût de chacun la possibilité de partager ses informations avec les différents sites visités.

Un navigateur plus sain, plus fluide

Outre la protection de la vie privée, c’est également un gain de performance qui est visé. D’après une étude menée par Ghostery – une extension de Firefox qui bloque déjà les mouchards publicitaires pendant la navigation-, plus de la moitié du temps de chargement d’un site est consacrée au chargement des trackers en moyenne.

Le dispositif est pour l’instant testé sur Firefox Nightly, le navigateur destiné aux développeurs. S’il fonctionne tel que prévu, le blocage du tracking publicitaire sera déployé sur la prochaine version du navigateur prévue pour octobre prochain, Firefox 63. Un autre test également en cours concerne le tracking de site en site. Si celui-ci s’avère concluant, il sera inclus dans Firefox 65.

D’autres barrières sont encore programmées au sein de Mozilla, la fondation s’attaquera par la suite au suivi par identification de son ordinateur et du navigateur et à l’utilisation de son appareil par un tiers pour miner des cryptomonnaies.