Véritable prouesse technique, la Saint-Valentin chinoise offre un spectacle éblouissant.

Le spectacle s’est déroulé dans la ville de Changsha, dans la province d’Hunan, pour le festival de Qixi, l’équivalent de notre Saint-Valentin. Plusieurs centaines de drones ont pris part au spectacle son et lumière. Le festival de Qixi est basé sur la légende du Bouvier et de la Tisserande. Il s’agit de l’une des quatre grandes légendes du folklore chinois, Qixi est fêté principalement par les femmes et les amoureux.

Ce 17 août, les drones ont illuminé le ciel de la ville dans un ballet parfaitement maitrisé. Une synchronisation parfaite était nécessaire pour que les différents tableaux présentés par les drones apparaissent devant les yeux ébahis de la foule présente.

Crédit Photo: New China.

La fête de Qixi raconte l’histoire de deux amants séparés qui se retrouvent une fois par an. C’est le septième jour du septième mois du calendrier chinois que les deux amants sont réunis grâce à un pont formé par des pies. Les différents tableaux présentés par les drones illustrent cette légende.

Ce n’est pas la première fois qu’un spectacle de drones d’une telle envergure est vu en Chine, le constructeur chinois Ehang avait fait voler 1374 GhostDrones au-dessus de la ville de Xi’an.