En 2017 sortait la première adaptation du manga Death Note par Netflix. Un film qui avait divisé les fans. Sacrilège ou réussite, les avis pourront bientôt s’affronter de nouveau puisque la plateforme de streaming vient d’annoncer une suite au film.

Lors de l’annonce de Netflix d’adapter le manga de Tsugumi Ōba et Takeshi Obata, les fans s’étaient montrés sceptiques. À sa sortie, souvenez-vous l’été dernier, les critiques des aficionados s’étaient montrées très dures envers l’adaptation en live action. Une véritable offense pour les amateurs du manga qui estimaient que le film s’éloignait trop de l’œuvre originelle. L’annonce d’une suite semblait alors impossible pourtant, Netflix l’a fait. Il y aura bien une suite au film Death Note.

D’après le responsable des contenus du service, Ted Sarandos, l’adaptation s’est révélé être un véritable succès malgré les critiques. Il faut tout de même rappeler qu’à l’origine, le projet d’adapter l’univers du manga Death Note en film devait se faire en trois volets. Pour le réalisateur du film de 2017, Adam Wingard, celui-ci n’était donc qu’une introduction au monde imaginé par Tsugumi Ōba et Takeshi Obata.

Death Note, le film

L’histoire du film – et du manga – nous plonge dans le quotidien d’un adolescent, Light Turner, qui met la main sur un drôle de cahier, le Death Note. Celui-ci lui donne le pouvoir de tuer n’importe qui à condition de connaitre son nom et son visage, grâce à l’intervention du dieu de la mort Ryuk. Si au début, Light se met à éliminer les pires criminels du monde, celui-ci va finir par utiliser le pouvoir du Death Note à des fins personnelles. Face au nombre important de morts suspectes, la police découragée, va faire appel à un certain L, un détective dont l’identité est inconnue de tous. Impossible pour Light d’écrire son dans le cahier donc.

Le principal reproche fait par les fans tenait dans le fait que le film misait davantage sur l’action plutôt que la psychologie des personnages, élément essentiel du manga. Reste à espérer pour les fans que le scénario, en cours d’écriture par Greg Russo, prendra en compte cette critique. Pour ce qui est du réalisateur, on ne sait pas encore si Adaw Wingard remettra le couvert. Les réactions des fans l’avaient obligé à fermer son compte Twitter afin de mettre un terme aux insultes.

Pour l’instant, Netflix n’a pas encore communiqué de date de sortie sur sa plateforme de streaming.