Accusé de continuer à pister ses utilisateurs même lorsque ceux-ci ont désactivé leur “historique des positions”, Google est aujourd’hui attaqué en justice aux États-Unis pour suivi abusif de données de géolocalisation. Pour tous ceux qui s’inquiètent pour leur vie privée, il existe bien un moyen de ne plus se faire traquer par Google lorsque l’on se déplace avec son smartphone en poche.

Afin de s’assurer que Google ne collecte plus du tout de données de géolocalisation, l’astuce consiste à désactiver tout ce qui concerne son “activité sur le Web et les applications” en plus donc de “l’historique des positions” dans les “commandes relatives à l’activité” de son compte Google.

Attention toutefois car les “activités sur le Web et les applications” servent notamment à accélérer les recherches et à améliorer les recommandations sur les différents services Google. Désactiver cette fonctionnalité revient aussi à considérablement réduire les possibilités de Google Assistant.

Enfin, il existe une solution beaucoup plus radicale et définitive : désactiver toute géolocalisation sur son smartphone.