L’accessoiriste américain vient de présenter son nouveau tracker d’activités, le Fitbit Charge 3.

Si les ventes de bracelets connectés sont en recul depuis plus d’un an, Fitbit continue d’investir sur ce segment, se positionnant comme leader sur un marché de niche, considéré aujourd’hui comme l’alternative “low-cost” aux montres connectées.

L’accessoiriste américain a présenté aujourd’hui son nouveau Fitbit Charge 3, qui reprend le form-factor de ses ancêtres avec toutefois une nouveauté majeure : son écran est désormais tactile!

Fitbit rapproche ainsi son bracelet connecté des montres connectées qui continuent à très bien se vendre en magasin. La seule chose qui différencie le Charge 3 de la Fitbit Versa, c’est son design plus élancé, qui le destine davantage aux sportifs.

Au rayon des innovations, Fitbit promet un écran 40% plus lumineux que celui du Charge 2, un verre plus résistant grâce à la technologie Gorilla Glass 3, le paiement sans fil, une résistance à l’eau jusqu’à -50 mètres et le support des notifications pour plusieurs dizaines d’applications, dont Facebook et Uber.

Le plus gros argument de vente du Charge 3 devrait rester son prix, qui tournera autour des 150€, et son autonomie de 7 jours, qui en fait un accessoire pratique au quotidien, à défaut d’être aussi complet au niveau des fonctionnalités qu’une Apple Watch.

Difficile de dire pour le moment si la sauce reprendra, ou si Fitbit se tournera définitivement vers les montres connectées. Une chose est certaine : les trackers d’activités sont pour l’instant toujours bien en vie et Fitbit conserve une (grosse) longueur d’avance sur ses concurrents sur ce segment.