Après les Apple Store et les Microsoft Store, voici venu le temps des Google Store. D’après un rapport publié dans le Chicago Tribune, l’entreprise de la Silicon Valley s’apprête à signer un bail pour l’acquisition d’un espace de 1300 mètres carrés au sein d’une série d’immeubles de deux étages à Chicago.

Les 845 et 853 W. Randolph Street seraient concernés par le contrat, à deux pas du siège social de l’entreprise situé à Chicago. Toujours selon ce rapport, ces bâtiments devraient abriter le premier Google Store du géant numérique.

La gamme de produits de la marque n’a de cesse de s’étendre : des enceintes connectées Google Home aux téléphones Pixel, en passant par les casques VR DayDream. La palette de Google est largement suffisante à l’ouverture d’une boutique en dur pour proposer les appareils qu’elle ne vend aujourd’hui qu’en ligne ou via des boutiques partenaires.

Au-delà du simple aspect commercial, Google pourrait développer des ateliers et des cours sur l’utilisation de ses produits dans ses magasins, à l’instar d’Apple. C’est là un intérêt notable des magasins de briques (ou de verre) par rapport à une boutique numérisée.

Jusqu’à aujourd’hui, aucune véritable boutique Google n’avait vu le jour, excepté des pop-up stores proposant les produits de la marque. L’entreprise avait également laissé flotter une barge dans la baie de San Francisco en 2013. Tout portait à croire que l’entreprise allait y présenter ses Google Glass, mais l’événement n’a jamais eu lieu.