Au terme d’une réunion entre la direction de Disney et le réalisateur évincé des Guardiens de la Galaxie, la studios américains ont décidé de maintenir James Gunn à l’écart de la saga.

Petit rappel des faits: il y a quelques semaines, une série de tweets datés de 2008 à 2012 à l’humour douteux sur le thème de pédophilie, le viol ou encore l’homosexualité refont surface. Mauvaise image pour les studios Disney qui grincent des dents. La décision de mettre James Gunn à la porte est prise sur-le-champ. La colère gronde, tant parmi les fans que les acteurs, Dave Bautista aka Drax menace même de claquer la porte à son tour.

Une pétition est lancée par les fans pour demande la réintégration du réalisateur des deux premiers opus de la saga. Plusieurs acteurs, à savoir : Chris Pratt, Zoe Saldana, Bradley Cooper, Dave Bautistia, Pom Klementieff, Vin Diesel, Karen Gillan et Michael Rooker signent une lettre adressée à Disney pour demander le retour de James Gunn.

Nous espérons que ce qui s’est produit peut servir d’exemple pour nous tous pour réaliser l’énorme responsabilité que nous avons envers nous-mêmes et les uns envers les autres concernant l’utilisation de nos mots écrits lorsque nous les gravons dans la pierre numérique; que nous, en tant que société, pouvons apprendre de cette expérience et qu’à l’avenir, nous réfléchirons à deux fois avant de décider ce que nous voulons exprimer; et qu’ainsi apprendre peut peut-être exploiter cette capacité pour nous aider et guérir au lieu de nous blesser les uns les autres“, rédigent-ils.

Disney campe fermement sur sa position

Pas de quoi faire broncher le président des studios Walt Disney, Alan Horn, un rapport publié par Variety indique que James Gunn restera dehors. Le grand absent de cette réunion au sommet, c’était Kevin Feige. Le président des studios Marvel a exprimé son soutien et tenté de faire réintégrer Gunn, mais il dit s’en tenir à la décision de la souris.

En ce qui concerne l’interprète de Drax, il affirmé dans une interview à Shortlist qu’il mettrait sa menace à exécution si Marvel n’utilisait pas le script du réalisateur licencié. “Je rendrais un mauvais service à James si je ne le faisais pas”, a-t-il expliqué. Selon le rapport de Variety, c’est pourtant bien le scénario de Gunn qui sera utilisé, mais la chaise du réalisateur des Gardiens reste encore vide.