En partenariat avec Amazon, la chaîne américaine Starz compte bien se faire connaître en Europe via sa plateforme de streaming, Starzplay.

Starz est une chaîne de télévision (payante) américaine connue pour ses séries originales Ash vs. Evil Dead, Outlander ou encore American Gods. Elle possède son propre service de streaming, Starzplay, qui appartient à la boite de distribution Lionsgate à qui l’on doit de nombreux films tels que Saw, John Wick, Kick-Ass, Hunger Games ou encore Sicario.

Après son lancement en Allemagne et au Royaume-Uni au mois de mai dernier, Starzplay s’apprête à gagner un peu plus de terrain en Europe en devenant prochainement accessible en Espagne, en Italie et en France. La date officielle de lancement dans ces pays n’est pas encore connue, mais la vice-présidente exécutive de Starzplay, Superna Kalle, a déclaré au micro de Digital TV Europe vouloir étendre sa plateforme de SVOD au sein de 15 marchés à travers le monde dans les trois ans à venir. Actuellement, elle est présente dans 19 pays, dont les USA bien sûr, l’Egypte et le Pakistan.

Starzplay est arrivé en Europe avec Amazon Prime Video avec lequel un partenariat a été établi. “Nous avons pensé que c’était le meilleur moyen pour pénétrer ces marchés. Nous sommes une entreprise de contenus scénarisés originaux et nous n’avons pas des milliards de dollars à investir. Amazon était le meilleur choix et c’était un choix gagnant-gagnant pour les deux entreprises.”, a ainsi justifié la responsable.

Starzplay propose des films, des séries et des programmes pour les enfants. Ses programmes ne se limitent pas aux séries originales et aux films distribués par Lionsgate puisqu’on y trouve également des programmes issus des catalogue de la Fox, CBS, Disney, Paramount, Showtime, Sony, Universal et Warner Bros. Quant à son tarif, il se veut accessible avec une offre à 4,99 livres par mois au Royaume-Uni, ce qui laisse à penser que le service sera proposé aux alentours de 5-6 € chez nos voisins.

Starzplay sera donc un sérieux challenger à prendre en considération aux côtés des futurs services d’Apple et de Disney , qui comptent tous rivaliser avec le géant Netflix.