Le groupe industriel français L’Oréal, spécialiste des produits cosmétiques, poursuit son ascension numérique en s’associant au réseau social américain pour un partenariat sur le long terme.

Le numéro un mondial du cosmétique multiplie les initiatives dans le domaine du numérique. Il faut dire que la nouvelle n’a rien de surprenante, compte tenu de l’acquisition toute récente de la société canadienne ModiFace, spécialiste du relooking en réalité augmentée. Décidant alors de continuer dans cette voie, la prochaine étape étant de proposer un moyen d’essayer virtuellement du maquillage. D’ailleurs, cette collaboration de long terme annoncée avec Facebook n’a pas été décidée au hasard.

Lubomira Rochet, directrice du département numérique au sein de L’Oréal, a récemment déclaré que les réseaux sociaux sont devenus le plus important moteur de croissance des ventes en ligne du groupe – faisant évoluer son chiffre d’affaire de 5% en 2015 à 9,5% au premier semestre 2018 – et d’ajouter : « Ce qu’on remarque sur nos sites, c’est que quand on a la présence d’un essayage virtuel, les taux de conversion augmentent significativement ».

Il faut dire que la firme française n’en est pas à son coup d’essai, en ayant à ce jour déjà lancées une trentaine d’applications mobiles, comme par exemple « Makeup Genius », permettant de simuler sur son terminal les effets d’un maquillage virtuel. La dernière appli en date sortie en ce début d’année n’est autre que « Style My Hair » qui permet de simuler les colorations pour cheveux, justement développée en partenariat avec les équipes de ModiFace.

Maintenant intégrées au sein de la division « Recherche et développement numérique » du groupe, baptisé Digital Services Factory, la division opérera les premiers tests de maquillage sur Facebook fin août avec NYX Professional Makeup.

Par Nicolas Girault.