Petit-à-petit, les voitures électriques fleurissent sur nos routes. Leur autonomie croît au fil des années, mais les infrastructures ne permettent pas toujours de trouver facilement des bornes de recharge. C’est particulièrement le cas lors d’un très long trajet, pour rejoindre un lieu de vacances par exemple. C’est ainsi que les voitures solaires, capables de se recharger tout en roulant, sont nées.

Depuis deux ans, la startup munichoise Sono Motors développe la Sion, son modèle de voiture solaire 100% électrique qui se recharge en conduisant. De quoi avaler plus de kilomètres que l’autonomie ne le permet, mais aussi d’alléger sa facture énergétique.

La carrosserie de la voiture est couverte de panneaux solaires : tant sur le toit, que le capot, les portières ou encore les ailes en disposent. 330 cellules solaires en tout. Le système de panneaux solaires ViSono permet ainsi à la voiture de parcourir 30 kilomètres supplémentaires par jour dans les conditions idéales. Côté esthétique, la Sion n’a rien à envier aux autres modèles électriques avec des lignes travaillées et un arrière massif, si ce n’est qu’on vous conseille franchement le noir.

À pleine charge, la Sion offre une autonomie de 250 kilomètres, moins que la plupart des modèles de Tesla, la Renault Zoé ou encore que la Nissan Leaf 2018. Les constructeurs proposent presque tous des voitures capables de rouler 300 km en 2018, mais la Zion garde cet avantage de disposer d’une autonomie théorique infinie.

Par ailleurs, son prix concurrentiel – 16.000€ en précommande – en fait un modèle très avantageux. La grande majorité des voitures électriques dépassant le cap des 25.000€ et flirtant avec les 100.000€ pour une Tesla Model X dénuée de toute option. Pour un budget plus restreint, on ne retrouvera que la Renault Twizzy, qui n’offre qu’une capacité et une autonomies très restreintes.

Comme les autres modèles électriques, la voiture de Sono Motors se charge également sur secteur et, plus étonnant, sur une autre voiture électrique. La jeune pousse espère lancer la production de la Sion au cours du second semestre de 2019. Il faudra encore montrer un peu de patiente pour profiter d’un trajet au soleil avec. Néanmoins, 5000 commandes ont déjà été enregistrées.