Disney souhaite couper l’herbe sous le pied de son futur rival Apple, en lançant son service de streaming vidéo dès la fin d’année 2018 à l’international.

Le géant du cinéma – qui vient d’avaler la FOX et est déjà propriétaire de la plate-forme Hulu – voit grand pour son service de streaming.

Lors de la présentation des résultats trimestriels de la firme, Bob Iger, le patron du groupe, a ainsi confirmé le lancement de la plate-forme de streaming en fin d’année, à l’international. Le géant du cinéma promet une disponibilité mondiale pour sa plate-forme.

Pour ce qui est de prix, si aucun tarif n’a été officiellement révélé à ce jour, Disney promet un abonnement moins cher que celui de Netflix, et la possibilité d’opter pour une formule all-in qui rassemblera un abonnement à Disney Play, Hulu et ESPN Sports.

Bob Iger insiste : il n’est pas question de venir concurrencer Netflix avec une offre universelle qui donne accès à un vaste catalogue de films & séries mais davantage de se concentrer sur certains secteurs clés. L’offre d’ESPN s’adressera aux amateurs de sports, Hulu ciblera un public plus élitiste et Disney Play lui se concentrera sur une audience très jeune et très geek, avec des productions Disney, Pixar, Marvel et Star Wars au programme.

Au lancement, Disney Play ne devrait ainsi proposer qu’un catalogue limité à quelques centaines de programmes comprenant les classiques de Disney, quelques Marvel et quelques exclusivités, dont la nouvelle série Star Wars à gros budget.