Depuis quelques jours, le web est en émoi. En cause? Un jeu macabre sur WhatsApp, qui pousse les jeunes internautes au suicide…

Le “Momo Game” a déjà causé au moins un suicide en Argentine, et plusieurs interpellations au Mexique. Sorti de nulle part, ce jeu macabre pousse les utilisateurs de WhatsApp à se faire passer pour un croque-mitaine et harceler les enfants en bas-âge pour les pousser au suicide.

Le blogueur Shane Andrews explique avoir tenté de participer au jeu, en prenant le rôle d’une victime.

Au début, cela commence avec des challenges très simples comme se réveiller durant la nuit ou tenter de surmonter l’une de ses peurs“, explique le blogueur, qui s’est livré à une expérimentation durant plusieurs jours avec un mystérieux contact, en se faisant passer pour un adolescent.

“L’escalade se fait rapidement.” Après avoir lancé de petits défis, le croque-mitaine demande à l’internaute de participer à des défis plus dangereux, sans toutefois en exposer les conséquences. Il propose par exemple à l’enfant de tenter de sauter d’un balcon pour prouver sa grande forme, ou de réaliser différentes actions pouvant mener à la mort sans pour autant le mettre en garde.

Le participant doit également se filmer en train de réaliser les différentes actions.

L’enfant de 12 ans, décédé en Argentine, serait mort alors qu’il était en train de se filmer en train de réaliser l’un des défis qui lui avait été donné.

Le danger est donc bien réel, les personnes ciblées par les participants n’étant pas forcément capables d’anticiper la dangerosité des défis qui lui sont donnés.

N’importe qui peut en théorie participer au jeu. Et c’est bien là ce qui fait tout le danger du “Momo game”.