La famille Parr reprend du service 14 ans après la sortie du premier volet, l’occasion pour LEGO d’adapter la saga en jeu vidéo. Un portage qui retrace l’histoire du premier et second épisodes des aventures de cette famille indestructible.

Pour les amateurs de jeux vidéo LEGO, l’année écoulée a été riche en réjouissances puisque la franchise s’est enrichie de trois titres depuis septembre 2017. L’éditeur n’hésite d’ailleurs pas à recycler inlassablement le concept…

Après Super Heros Marvel 2 et Ninjago, c’est au tour de la famille des Indestructibles d’être adaptée en jeu vidéo. Ça tombe bien puisque le deuxième volet vient de sortir au cinéma. L’occasion pour LEGO de corriger l’absence de jeu lors de la sortie du premier film puisque LEGO : Les Indestructibles propose un condensé des deux aventures de la famille Parr.

Indestructible I et II

Si le film a été un véritable phénomène lors de sa sortie en 2004, la suite des aventures des Parr est également un carton plein au box office. De quoi surfer sur la vague du succès des films pour le constructeur de briques.

On peut faire de nombreux reproches à LEGO, mais le travail d’adaptation est quelque chose que ses équipes maitrisent. En effet, le studio Traveller’s Tales a remarquablement retranscrit l’univers et l’ambiance des films dans le jeu. LEGO : Les Indestructibles suit parfaitement la trame narrative de la version cinématographie. Un point qui devrait faire plaisir aux fans. L’humour et la sympathie des personnages se retrouvent parfaitement.

Pour ceux qui seraient passés à côté du phénomène, Les Indestructibles nous plonge dans le quotidien d’une famille de superhéros, la famille Parr. Chaque membre disposant de ses propres pouvoirs, ils vont devoir unir leurs forces pour combattre les menaces

Il n’est donc pas question de surprises puisque le scénario du jeu reprend fidèlement celui des films. On retrouve d’ailleurs de nombreux passages tirés des films.

L’union fait la force

LEGO® The Incredibles_20180316193101

Sans surprise non plus, on retrouve les caractéristiques de bases des jeux LEGO. Rien d’innovant, c’est la recette miracle du développeur, pourquoi changer quelque chose qui marche ?

Outre ces bases, LEGO : Les Indestructibles repose énormément sur la coopération, telle une famille. Aspect très important pour les films et qui prend effectivement tout son sens dans le portage. Pour venir à bout d’un niveau, le joueur doit jongler avec les membres de la famille Parr afin d’utiliser au mieux les pouvoirs de chacun. Une bonne idée en soi – fidèle aux messages des films –, mais la coopération s’avère trop souvent impérative et contraignante. Le plaisir se perd un peu.

Malgré cela, les pouvoirs de chaque personnage sont sympathiques et originaux pour un jeu LEGO. Si les films imposaient certaines compétences, Traveller’s Tales a réussi le challenge de proposer des applications distinctes de ces pouvoirs ainsi que des variables chouettes. C’est ainsi que l’on peut passer d’un immeuble à un autre grâce à Elastigirl ou courir sur l’eau grâce à l’orbe de protection de Violette. On regrette tout de même un décalage énorme entre les pouvoirs des personnages.

Plus de chance que de maniabilité

La coopération sera poussée jusqu’au bout puisque le jeu propose de jouer à deux et suivant 8 personnages jouables. Un point qu’on retrouve depuis de nombreux épisodes de la franchise déjà, mais qui prend sens avec l’univers des Indestructibles.

Malheureusement, si le titre est plutôt séduisant, il hérite des défauts des autres jeux LEGO. Bien qu’on puisse croire qu’il s’adresse à un public jeune, certaines énigmes ou réalisations demandent une réflexion et une dextérité certaines. Il est souvent difficile de voir si notre personnage est bien placé avant d’emprunter un passage au-dessus du vide. Cela relève souvent de la chance tant la maniabilité est flottante.

Répétitif dans son concept, Lego Les Indestructibles souffre d’une construction trop classique, et joue encore et toujours la carte des clichés si chers au studio de développement. On aurait aimé plus d’originalité et de fraicheur, pour un titre certes séduisant pour les fans de la franchise, mais qui manque finalement d’éléments lui permettant de se distinguer des autres épisodes de la franchise…

Retranscription au top

Fidèle à elle-même, la franchise propose un univers coloré et très diversifié. Les décors et l’ambiance des films sont parfaitement retranscrits. Les niveaux sont très différents avec des environnements propres comme le centre-ville ou l’ile.

Pour ce qui est de la musique, LEGO est maître dans les ambiances sonores épiques. On ne peut rien dire de plus. Ça résonne l’action et ça marche. Le gros point positif reste le fait que l’on retrouve les mêmes voix que dans les films.

Les + :

– L’univers est parfaitement adapté
– Les décors sont très diversifiés
– Les voix sont celles des films
– Grande diversité des personnages à incarner (8)

Les – :

– Le manque de précision à certains moments
– La coopération est parfois contraignante
– L’évolution dans les niveaux est répétitive
– Énigmes qui manquent parfois de logique
– Chargements longs

Conclusion :

S’il n’est particulièrement original, LEGO : Les Indestructibles n’en reste pas moins un jeu très agréable à parcourir pour tous ceux qui ont apprécié les deux longs métrages. Très proche des autres jeux de la franchise Lego, cet opus conserve les qualités et défauts de ses ainés, avec un univers coloré, un gameplay coopératif et beaucoup d’humour. Malheureusement, les imprécisions du gameplay et les flottements au niveau de la jouabilité entachent largement le plaisir. La diversité des personnages et de leur pouvoir reste tout de même appréciable pour un jeu familial qui devrait logiquement trouver son public, à défaut de marquer les esprits.

13/20