30 millions de personnes sont touchées par le mal des transports en Europe. Face à cette maladie très répandue, Citroën a développé une solution peu esthétique mais sans doute efficace.

Nausée, étourdissement, fatigue, autant de symptômes qui peuvent apparaître lors d’un trajet, particulièrement lorsqu’on essaie de fixer un écran ou de lire. Il n’existe pas vraiment de solution miracle face à ce problème aujourd’hui : s’installer à l’avant d’une voiture, ouvrir les fenêtres ou avaler des médicaments qui contrent les symptômes.

Les vacances riment souvent avec les longs trajets, en voiture, en train, en car, en bateau ou même en avion. Le mal des transports va toucher une personne sur trois qui empruntera ces moyens de transport, une maladie qui est due “à une différence de perception entre la vue et l’équilibre“, précise Antoine Jeannin, co-fondateur de la start-up Boarding Ring.

La solution envisagée par Citroën ? Des lunettes qui rétablissent l’harmonie entre la vue et l’équilibre. La société française s’est donc associée avec Boarding Ring pour mettre au point les “Seetroën”. Ces lunettes composées de 4 anneaux, dont deux sont en face des yeux et deux autres sont latéraux. À l’intérieur de ces anneaux, un liquide bleu se déplace de manière frontale – gauche et droite – et sagittale – avant et arrière – pour recréer un faux horizon perçu par nos yeux.

SEETROËN – The first glasses that cure motion sickness

Citroën just invented Seetroën, the first glasses that cure motion sickness ! Happy holidays folks ☀️😎🤹🏖️

Geplaatst door BETC op Donderdag 5 juli 2018

Pour se prémunir du mal des transports, il suffit de les enfiler une dizaine de minutes dès l’apparition des premiers symptômes. Selon Citroën, cette méthode serait efficace dans 95% des cas. Il faudra débourser 99€ pour s’offrir ces lunettes qui, si elles fonctionnent réellement, sont incompatibles avec une véritable paire de lunettes et n’assurent clairement pas un look très sexy.