La marque allemande veut également profiter de l’engouement dans la mobilité du futur.

Volkswagen vient de dévoiler, lors d’un évènement organisé à Berlin, sa nouvelle plateforme « We ». Le fabricant allemand proposera via cette plateforme un service de partage de voitures électriques. Les utilisateurs pourront partager des véhicules zéro émission au sein de plusieurs villes.

We sera disponible sur demande dans les grandes villes, le service débutera en 2019 en Allemagne avant de s’étendre progressivement aux grandes villes des États-Unis, d’Europe et d’Asie. Le service proposera différentes solutions de mobilité, peu importe ce que le client a prévu.

D’après VW, les voitures pourront être empruntées pour un court trajet de quelques minutes comme pour des vacances de plusieurs semaines. L’ensemble de la flotte sera composée de véhicules entièrement électriques.

On voit ici que la marque veut clairement se diriger dans la mobilité du futur, et se propose de désengorger les rues des grandes villes. On ne sait pas encore quels véhicules seront utilisés pour son service « We », mais on peut sans crainte parler de la gamme I.D., qui est entièrement et dont le calendrier est clairement aligné sur celui de son service de partage.

Cette nouveauté fait partie d’une stratégie de l’entreprise pour assainir son image après le scandale des tricheries aux tests de pollution. La stratégie du groupe ne s’arrête pas là, il entend révolutionner la mobilité citadine à l’aide de ses trottinette et scooter électriques qu’il a présentés en mars dernier.