Depuis quelques jours, Netflix teste une nouvelle grille tarifaire chez certains clients avec, à la clé, des tarifs en hausse. Rien de surprenant toutefois puisque le géant du streaming avait déjà confirmé son intention de revoir ses prix à la hausse. 

Depuis le début de cette semaine, certains abonnés ont eu la désagréable surprise de découvrir que les prix des abonnements avaient subitement augmenté sur Netflix. 

Si Netflix n’a pas encore officiellement confirmé une hausse des prix sur tous les marchés, ce nouveau test ne fait que confirmer l’ambition du groupe de faire grimper les prix au cours des prochains mois…

Parce que Netflix investit de plus en plus dans sa programmation

Et le géant du streaming a besoin de cash pour financer ses nouvelles séries, films et acquisitions. En 2018, il aura dépensé plus de 8 milliards de dollars dans la production de contenus exclusifs à sa plate-forme, avec en têtes d’affiche des séries comme Stranger Things, Narcos ou Dark.

On le sait, Netflix souhaite se détacher du contenu que l’on trouve sur les autres plates-formes du streaming pour ne plus proposer que du contenu exclusif. Et tout cela à un coût pharaonique.

Amazon est pour l’instant le seul acteur à pouvoir rivaliser avec Netflix, avec son offre Prime, qui mise elle aussi sur de jolies exclusivités. A titre de comparaison, Apple n’a investi cette année qu’un milliard de dollars dans la production de contenus exclusifs pour sa future plate-forme de streaming.

Parce que Netflix ne veut plus que vous partagiez votre compte avec vos amis

Netflix a bâti son succès sur le partage de ses comptes entre les utilisateurs. De nombreux abonnés partagent en effet leur compte Netflix avec leurs proches et leurs amis. Par conséquent, un seul abonnement est parfois utilisé par cinq à dix personnes. Un gigantesque manque à gagner pour le groupe américain, qui cherche aujourd’hui des solutions pour forcer les consommateurs à avoir leur propre compte Netflix. En l’occurrence, la nouvelle grille tarifaire de Netflix divise par deux le nombre d’écrans sur lesquels peuvent être diffusés les programmes simultanément. Une façon de pousser les abonnés à arrêter de partager leur compte avec n’importe qui puisque ceux qui ont opté pour l’offre standard ne pourront désormais plus regarder qu’un programme à la fois.

Parce que le “produit” a désormais atteint une phase de maturité

Il s’agit d’une logique implacable. Lorsqu’il est lancé, un nouveau produit représente un investissement considérable.

Comme les autres géants du web, Netflix a mis des années à s’installer et à générer des profits. Aujourd’hui, le service de streaming se doit d’augmenter sa rentabilité. Une étape importante dans son cycle de vie qui ne peut passer uniquement par l’augmentation de sa base d’abonnés…

Augmenter les tarifs représente une façon efficace de faire grimper en flèche les revenus, sans prendre de trop gros risques. D’autant plus que dans la pratique, la stratégie du groupe est bien huilée. Netflix laisse en effet le choix aux utilisateurs d’opter pour différentes formules, réservant les fonctionnalités premium aux abonnés qui sont prêts à débourser plus d’argent…