Une nouvelle technologie permettra de vérifier la température de votre corps, pour s’assurer que quelqu’un ne tente pas d’accéder à votre smartphone sans votre consentement… 

Alors que l’une des innovations les plus attendues cette année est la possibilité de placer le capteur d’empreintes sous l’écran, des scientifiques de l’Institut national des sciences et technologies d’Ulsan, en Corée du Sud, ont publié un article expliquant le fonctionnement de leur capteur d’empreintes digitales transparent et flexible. Il pourra détecter la pression tactile et la température de la peau de l’utilisateur.

Les chercheurs ont utilisé des nanofibres et des nanofils pour former des électrodes qui vont mesurer la faible quantité de courant électrique que génère le doigt d’un utilisateur. Ces électrodes sont tellement petites qu’elles sont invisibles à l’œil nu, et donc passent inaperçues sur l’écran.

Pour augmenter le niveau de sécurité, un capteur de température a également été ajouté, il permettra à l’appareil de savoir si l’écran a été touché par un doigt ou un objet inanimé. Les scientifiques ont pour l’instant fixé le seuil de température entre 30 et 45 °C. Reste à voir comment se comportera le dispositif si l’utilisateur se trouve dans une tempête de neige par exemple.

Quel intérêt pour le consommateur? Cette technologie pourrait notamment être utilisée pour sécuriser l’accès aux terminaux des personnes décédées… Il n’est en effet pas rare que les forces de l’ordre déverrouillent le téléphone d’une personne décédée dans le cadre d’une enquête criminelle. Ajouter la température à l’équation permettrait d’éviter cette triche…

On peut imaginer que cette technologie sera bientôt commercialisée, et qu’elle permettra aux fabricants de recouvrir une grande partie, voire la totalité de l’écran de ces électrodes. Il suffira dès lors aux utilisateurs de saisir le smartphone pour qu’il se déverrouille.