Cette attaque qui freeze les pages web est la nouvelle terreur des internautes.

Redoutable, le “download bomb” est une nouvelle forme de piratage à distance qui peut survenir à n’importe quel moment sur un site web non-sécurisé et sur lequel vous n’avez pas l’habitude d’aller.

Concrètement, les pirates enclanchent des centaines ou de milliers de téléchargements simultanément afin de bloquer le navigateur sur une page spécifique. L’utilisateur est alors encouragé à entrer en contact avec un support technique, ou à contacter le SAV d’une marque.

Le site Bleeping Computer a effectué plusieurs tests sur les différents navigateurs existants et il s’est avéré que tous peuvent être gelés, à l’exception d’Edge et Explorer.

Si vous avez l’impression qu’une page est en train de bloquer, fermez-la dès que possible car le Download bomb fonctionne uniquement lorsque la page en question est entièrement chargée. S’il est trop tard, n’appelez surtout pas le numéro de support qui s’affichera, puisqu’elle vous connectera à un escroc qui tentera d’entrer à distance dans votre système. Avant de former un numéro d’aide, assurez-vous toujours qu’il soit officiel et qu’il provienne bien d’un fabricant d’équipement d’origine.

Le Download bomb touche la majorité des navigateurs web dont Google Chrome, Mozilla Firefox, Opera, etc. Seuls Microsoft Edge et Internet Explorer semblent néanmoins être immunisés contre la menace.

En attendant les mises à jour et correctifs de votre navigateur, vous pouvez passer sur Edge ou Explorer sans rencontrer à nouveau le problème, donc.