Les chiffres confirment que la chasse aux Pokémon fait son grand retour avec les beaux jours.

Dès son lancement, en juillet 2016, le jeu développé par Niantic fut un énorme succès. Le nombre de téléchargements de l’application dépassait ceux de Facebook, WhatsApp, Twitter et Instagram, tandis que l’action de Nintendo faisait un bon de 93.2% à la bourse de Tokyo. Le jeu combinait le succès et la renommée de la franchise Pokémon avec la possibilité d’attraper des Pokémon dans la vie réelle grâce à l’utilisation de la réalité augmentée. Cependant, le jeu n’était pas encore assez abouti et de nombreux défauts ont petit à petit déçu les joueurs, le phénomène s’apaisant ainsi au fil des prochains mois.

Mais deux ans plus tard, il semble que Pokémon Go retrouve un second souffle. Les derniers chiffres de SuperData Research, une entreprise spécialisée dans l’analyse de marchés liés au secteur des jeux vidéo, indiquent que le jeu connaîtrait sa plus grande base de joueurs à ce jour depuis l’été 2016. Des chiffres précis ne sont pas publiés, mais la firme précise que Pokémon Go a rapporté 104 millions de dollars pour le mois de mai, ce qui représente une augmentation de 174% par rapport à l’année dernière.

Alors effectivement, soit les joueurs dépensent beaucoup plus, soit ils sont beaucoup plus nombreux. On aurait tendance à choisir la seconde option, car il faut le concéder à Niantic, le studio a fait beaucoup d’efforts pour apporter du contenu au jeu. En deux ans, le jeu a bien changé grâce aux nombreuses mises à jour, on pense aux nouvelles fonctionnalités, aux nouvelles générations de Pokémon, à l’aspect communautaire, etc. L’arrivée des échanges de Pokémons est une autre promesse finalement tenue par les développeurs, qui devrait logiquement relancer l’intérêt des joueurs pour ce titre…