La pétition a pour l’instant récolté 4100 signataires.

Le drapeau breton arrivait deuxième du concours mondial de l’émoji le plus attendu, en juillet 2017. Lors du World Emoji Awards, le drapeau breton, s’est classé deuxième dans la catégorie des émojis les plus demandés, juste derrière le maté sud-américain.

Depuis, une campagne est lancée pour récolter un maximum de soutien et attirer l’attention des GAFA. Pour les géants comme Google, Apple, Facebook, Microsoft, Samsung et Twitter, l’ajout d’un émoji aux couleurs du drapeau breton n’est pas à l’ordre du jour. Une absence de réaction que le comité Emoji breton comprend mal, puisque le drapeau du Texas et celui de la Martinique sont déjà proposés.

Le comité Emoji estime que l’effort n’est pas énorme, puisque le Consortium Unicode –l’organisation responsable de la standardisation des émojis– a déjà attribué un code au drapeau breton. Les groupes mobiles n’ont donc plus qu’un pas à faire pour ajouter le « Gwenn Ha Du » noir et blanc à leur panel.

L’association ne baisse pas les bras et espère que la pétition va aider la candidature du drapeau pour l’année 2018 : « Cette proposition consiste à ajouter un drapeau emoji pour le Gwenn ha du, ou blanc et noir, le drapeau de la Bretagne, une région autrefois autonome connue sous le nom de Breizh dans la langue maternelle et de Bretagne en français. Bien que la Bretagne fasse maintenant partie de la France, la population locale est ethniquement séparée de la population française et la région demeure d’une grande importance culturelle pour les Celtes et la diaspora bretonne ».