L’entreprise IBM lève le voile sur le projet Debater, une IA capable de tenir un discours logique et argumenté pour débattre.

Project_Debater_with_human_professional.0

Malgré la mauvaise réputation des intelligences artificielles dans les films ou la littérature, cela fait quelques années que les chercheurs et autres experts informatiques se penchent sur le sujet. Aujourd’hui, c’est la société multimédia américaine IBM qui présente sa nouvelle trouvaille : une IA capable de débattre.

L’art de débattre demande beaucoup d’éléments de la part des orateurs, notamment l’assimilation des arguments de l’autre et des connaissances suffisantes sur le sujet afin de renverser ses arguments suivant une construction logique. Des capacités qu’on le ne retrouve pas forcément chez les assistants virtuels actuels, forme d’intelligence artificielle. Pourtant, IBM et son équipe de chercheurs Watson ont prouvé le contraire.

Lors d’une soirée organisée à San Francisco, l’équipe de chercheurs a mis à l’épreuve son projet Debater. Pour cela, deux sujets ont été présentés à l’IA et son opposant ; l’exploration spatiale financée par les gouvernements et l’expansion de la télémédecine.

Les orateurs ont disposé de 4 minutes pour présenter leurs remarques préliminaires après quoi, l’intelligence artificielle a pu mettre au point son contre-discours en reprenant chacun des arguments de ses adversaires en tentant de démontrer ses contradictions.

Le but n’était pas vraiment de convaincre l’assemblée, mais plutôt de tester le projet Debater afin d’établir s’il était capable de former des arguments pertinents. Le résultat a été plutôt concluant, puisque l’intelligence artificielle a été en mesure de présenter des arguments et de débattre avec des êtres humains.

Pour arriver à ce résultat, l’équipe de Watson a nourri cette intelligence, depuis 2014, de millions d’articles, de rapports et d’analyses diverses afin de lui construire une base de données conséquente. Celle-ci pouvait alors consulter ses données afin de préparer ses contre-arguments. En effet, la difficulté n’était pas le savoir, mais la constitution d’un récit construit et pertinent suivant le contexte donné.

Il est donc possible pour une IA d’argumenter et de débattre avec des humains. Prochaine étape pour le projet Debater : présenter des points de vue différents et bien informer, en mettant en parallèle les points positifs et négatifs d’un sujet.