On l’utilise tous les jours et il y a même de grandes chances que vous soyez en train de vous en servir pour lire cet article. Le Wi-Fi est devenu indispensable pour beaucoup de monde, voici cinq faits que vous ignoriez peut-être à son sujet !

Crédit photo : AFP.
Crédit photo : AFP.

Le Wi-Fi a plus de 20 ans

Le premier standard Wi-Fi IEEE 802.11 date en effet de 1997. Et son idée est encore plus ancienne, puisqu’elle date de 1985, quand l’entreprise NCR a cherché un moyen de faire communiquer des caisses enregistreuses et des distributeurs de billets avec un ordinateur central sans utiliser de connexion filaire, trop contraignante. Cette même année, le gouvernement américain a également autorisé l’activation de bandes de fréquences sans licence à disposition des entreprises intéressées. Après avoir conçu son réseau sans fil, NCR a décidé que son invention devait devenir un standard pour l’industrie, en le rendant accessible à tous. Raison pour laquelle aujourd’hui, on trouve des routeurs de différentes marques !

Wi-Fi ne veut rien dire

On pourrait penser que le nom d’une technologie utilisée par des milliards de personnes à travers le monde a une signification complexe et longuement recherchée. Il n’en est rien. Wi-Fi n’est pas un acronyme, ni une traduction, ni même un mot composé. Wi-Fi fait allusion à Hi-Fi, contraction de High Fidelity (haute fidélité en Français), un terme employé en audio pour désigner une reproduction sonore de très bonne qualité, proche de l’enregistrement original. Certains pensent à Wi-Fi comme étant un acronyme de Wireless Fidelity (fidélité sans-fil), sauf que cela n’a aucun sens technique. De l’aveu même de l’un des premiers responsables de l’Alliance Wi-Fi, le terme n’a aucune signification ou histoire particulière. Il a juste été créé par Interbrand avec le sigle Hi-Fi en tête et adopté un peu au hasard ! WLAN en revanche, un autre terme que l’on rencontre fréquemment, signifie Wireless Local Area Network : réseau local sans-fil.

Apple a tout de suite utilisé le Wi-Fi

Il n’est pas étonnant de constater qu’une des entreprises technologiques les plus importantes et avant-gardistes du monde a adopté le Wi-Fi très tôt. La norme est sortie officiellement en 1997 et en 1999 déjà, Apple présentait le Wi-Fi sur un ordinateur portable iBook. A l’époque, la connexion sans-fil à internet s’appelait AirPort, Apple ayant une fâcheuse tendance à vouloir se démarquer de la concurrence à tout prix même pour des technologies qu’elle n’a pas créées. Depuis 2011, la plupart des produits de la marque à la pomme utilise le nom Wi-Fi pour leur connexion internet sans-fil, à l’exception des bornes d’accès toujours estampillées AirPort.

Il y a plus d’appareils Wi-Fi que d’humains

En 2017, il y avait plus de 8 milliards d’appareils Wi-Fi utilisés dans le monde selon l’Alliance Wi-Fi. En 2018, les prévisions indiquent qu’on se rapprochera de la barre des 10 milliards. A titre de comparaison, il y a 7,6 milliards d’humains sur terre à l’écriture de cet article, alors qu’un peu plus de 4 milliards de personnes ont accès à internet. Cela donne grossièrement un ratio de deux appareils Wi-Fi par personne qui a accès à internet dans le monde et ce chiffre ne fera qu’augmenter avec le temps. Regardez autour de vous : smartphone, ordinateur portable, tablette, télévision… Votre voiture est peut-être elle aussi connectée à internet. Pouvoir se connecter partout, à tout heure et dans n’importe quelle circonstance devient une norme.

L’internet mobile surpasse le fixe

L’année dernière, 69 % du trafic internet passait par des appareils mobiles selon le fabricant de routeur Cisco. A ce chiffre vient s’ajouter celui de l’Alliance Wi-Fi qui indique que 71 % des connexions mobiles passent par le Wi-Fi. L’augmentation du trafic global n’est en tout cas pas exponentielle : en 2017 il s’est consommé plus d’internet dans le monde qu’au cours de toutes les années précédentes réunies d’après Cisco. Il faut se rendre à l’évidence, nous ne pouvons vraiment plus nous passer du Wi-Fi !