Autopilot Buddy, ce gadget permettant de tromper le pilotage automatique de Tesla en feignant la présence de mains sur le volant, est considéré comme dangereux par les États-Unis.

Crédit photo : Dolder, Falco & Reese
Crédit photo : Dolder, Falco & Reese

The Verge nous apprend que l’agence américaine chargée de la sécurité routière National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) a déclaré que l’Autopilot Buddy était dangereux et devait être retiré de la vente. Ce dispositif développé par l’entreprise Dolder, Falco et Reese se présente sous la forme de deux arceaux qui s’accrochent de part et d’autre du volant pour simuler la présence de mains humaines. Ce gadget trompe efficacement l’intelligence artificielle de Tesla, permettant au conducteur de faire autre chose de ses mains et d’avoir l’attention totalement déportée de la route.

Même si l’entreprise à l’origine de cet accessoire se défend de son existence en expliquant qu’il permet de revenir à une époque où l’Autopilot de Tesla était plus permissif et qu’il est conçu pour une utilisation sur circuit et non sur la voie publique, la NHTSA en a exigé le retrait de la vente ainsi que l’interdiction de son utilisation. “En empêchant le système d’alerter le conducteur sur la nécessité de remettre les mains sur le volant, ce produit désactive un message de sécurité important, et peut mettre des vies en danger” a déclaré Heidi King, membre de la NHTSA.

Rappelons que la technologie Autopilot de Tesla permet une conduite parfaitement autonome en toutes circonstances avec un niveau de sécurité deux fois supérieur à celui d’un conducteur classique. Ce système, disponible en option pour 5.000€, est toutefois dépendant de la régulation en vigueur. En théorie, le pilote doit garder les mains sur le volant à tout instant.

Crédit photo : Dolder, Falco & Reese
Crédit photo : Dolder, Falco & Reese