L’application testait depuis quelque temps un système de notifications lorsqu’un utilisateur prenait une capture d’écran d’une story. Un test qui s’est traduit par un abandon du projet.

instagram

En février dernier, le réseau social avait annoncé le test de cette fonctionnalité. Celle-ci avait été mise en place chez un certain nombre d’utilisateurs. Les internautes n’avaient pas beaucoup apprécié la démarche. Pour beaucoup, c’était la fin du stalkage – espionnage – de comptes divers. En effet, il n’est pas rare de voir des usagers faire une capture d’écran et l’envoyer à un(e) ami(e) pour commenter la photo ou la vidéo. La beauté des réseaux sociaux.

Sans titre

Une fois de plus, Instagram s’était inspiré de Snapchat. À croire que l’application rachetée par Facebook se base uniquement sur le petit fantôme jaune pour innover. En effet, Snapchat prévient ses utilisateurs en cas de capture d’écran des photos, vidéos et stories.

À l’époque de la mise en place du test, Instagram s’était défendu auprès du magazine TechCrunch : «Nous faisons différents tests pour améliorer l’expérience d’Instagram et rendre plus simple le partage avec les personnes qui ont de l’importance pour vous ».

Le réseau social a fini par abandonner son projet de notifications, sauf dans un seul cas. Les captures d’écran de messages envoyés en « direct » sont notifiées d’une alerte screenshot qui apparaît dans la conversation.

Une bonne nouvelle pour toutes les personnes qui stalkent leurs amis, ex-compagnons/compagnes ou autres. Sachez tout de même que vous apparaissez effectivement sur cette liste des “viewers” de la story de l’utilisateur. Si la personne ignore que vous enregistrez ses photos ou vidéos, elle sait que vous suivez ses stories.