Microsoft travaille d’arrache-pied sur la prochaine génération de son casque de réalité mixte Hololens qui devrait être officiellement lancé au 1er trimestre 2019, selon le site spécialisé Thurrott. L’idée est d’améliorer ses performances tout en baissant son coût, afin de démocratiser son usage, encore très limité.

Crédit photo : Relaxnews
Crédit photo : AFP/Relaxnews

Sous le nom de code “Sydney”, ces nouvelles lunettes seraient à la fois plus légères et plus confortables, proposeraient un meilleur affichage et une plus grande autonomie. Techniquement, elles intégreraient un microprocesseur spécialement dédié à l’intelligence artificielle, utile notamment dans la reconnaissance d’images.

Dans l’absolu, le projet de Microsoft surpasse tout ce qui est aujourd’hui proposé en matière de réalité augmentée (dite aussi “mixte”) puisque son objectif est de pouvoir faire évoluer ses utilisateurs dans un environnement amélioré, de pouvoir les faire interagir avec des inserts de réalité virtuelle placés au sein d’un environnement quand à lui bien réel. Pour rappel, ces lunettes sont pour le moment réservées aux développeurs et disponibles pour 3.299 euros en France. L’idée pour Microsoft est cette fois-ci de proposer un produit davantage tourné vers le grand public, pour moins de 1.000 dollars.

Microsoft, qui a fait ses premières démonstrations avec Hololens en 2015, doit désormais faire face à une rude concurrence en matière de réalité virtuelle avec les casques de HTC (Vive Pro et Vive Focus) et de Facebook (Oculus Rift et Go), mais aussi des projets plus obscurs comme la Magic Leap One, un concept de paire de lunettes connectées reliées directement à un petit ordinateur placé au niveau de la taille de son utilisateur.

A noter que Microsoft s’est aussi allié à de nombreux constructeurs, tels Asus, Dell, HP ou encore Lenovo, pour proposer des casques de VR abordables, à moins de 400 euros mais forcément beaucoup moins élaborés que Hololens, qui reste encore un projet unique en son genre.

AFP/Relaxnews