Le parlement européen serait en train de faire en sorte que les appels hors de l’Europe soient beaucoup plus abordables.

Crédit photo : AFP.
Crédit photo : AFP.

Mauvaise surprise que de découvrir sa facture de téléphone après un appel à l’étranger. Alors que les communications vers certains pays peuvent atteindre le tarif exorbitant de plus de deux euros la minute, le parlement européen serait actuellement en train de négocier pour limiter le surcoût engendré. Plusieurs options s’offrent au législateur. La première serait de créer un prix plafond qui ne pourrait être dépassé par les clients. Un tarif de 19 centimes la minute semble le plus probable selon des sources proches du parlement.

Une deuxième possibilité serait de s’aligner sur le prix des communications locales, puis de rajouter quelques centimes en fonction de la destination. Dans les tous les cas, les tarifs discutés sont largement plus avantageux que ceux actuellement en vigueur. Cette volonté de rendre les communications internationales plus accessibles fait suite à la fin des frais de roaming en Europe l’année dernière. Avec un forfait mobile utilisable dans toute l’Union Européenne, il est logique que le prochain challenge des autorités soit de s’attaquer à l’international.

En attendant la conclusion des négociations, rappelons que certains opérateurs proposent des offres vers l’étranger à des tarifs avantageux pour ceux qui téléphonent régulièrement vers un seul pays par exemple. Ceci étant dit, la Belgique accuse toujours un certain retard compétitif par rapport à des pays comme la France où de plus en plus de forfaits incluent un certain nombre de destinations étrangères dans leur formule de base.

Plus d’infos ici.