Comment disparaître de l’Internet

Par posté le 3 juin 2018

Voici un petit guide pour ne laisser sur Internet que les informations que vous souhaitez partager.

D.R.

D.R.

À l’heure où les internautes affichent une véritable prise de conscience pour la sécurité de leurs informations personnelles, il est bon de rappeler quelques astuces de base, qui vous permettront de disparaitre du web, ou du moins garder que ce que vous souhaitez visible à l’œil des autres internautes. Utile quand on sait que 56% des employeurs avouent consulter le profil d’un candidat sur Internet.

Forget Me

Le site forget.me propose de faire les démarches pour vous lorsqu’il s’agit de supprimer une entrée dans un moteur de recherche. Par exemple, en faisant une recherche Google en tapant votre nom et prénom, vous vous apercevez qu’une photo de vous est toujours référencée alors que vous avez supprimé le compte sur lequel se trouvait la photo en question. Vous devez faire valoir votre droit à l’oubli, c’est là que forget.me prend tout son sens. Via l’interface du site, vous pourrez sélectionner toutes les entrées que vous souhaitez voir disparaitre. Il vous suffit de sélectionner votre formulaire de droit à l’oubli, et le site s’occupera d’envoyer des requêtes de suppression aux services concernés.

Facebook

Il s’agit là probablement du site qui cumule le plus d’informations, il faut donc être vigilant et apprendre à utiliser toutes les options cachées du service. Premièrement, il faudra venir supprimer manuellement toutes les entrées de votre journal que vous ne souhaitez pas partager. Pour cela, rendez-vous dans le menu déroulant de l’interface et sélectionnez « Historique personnel ». Il faudra ensuite supprimer une à une toutes les publications. Il est aussi possible de repartir à zéro, et donc de ne rien garder, en supprimant son compte.

Prochaine étape, empêchez Facebook de vous référencer. Le réseau social permet à toute personne qui fait une recherche en tapant votre nom, votre numéro ou votre mail, de vous retrouver. Pour rester invisible dans les résultats de recherche, rendez-vous dans les réglages de votre compte personnel, puis dans les paramètres de confidentialité. Dans la rubrique « Qui peut me trouver avec une recherche », vous aurez le choix entre plusieurs options pour empêcher à Facebook de vous référencer.

Google et son historique des trajets

Pour peu que vous ayez un compte Google, vos déplacements sont enregistrés par défaut via le service Google Map. En effet, chacun de vos appareils ayant autorisé Google à accéder aux informations de localisation est traqué en temps réel. Vous aurez surement déjà remarqué que Google Map vous présente des informations sur un lieu au moment même où vous arrivez. Que ce soit via votre smartphone ou votre PC, l’entreprise sait où vous êtes. Allez dans l’onglet « Mes trajets » pour vous en rendre compte : une carte interactive de tous vos déplacements sera disponible. Il vous faudra ensuite supprimer votre historique à l’aide de la corbeille noire, et penser à désactiver la localisation si vous souhaitez vous débarrasser du suivi une bonne fois pour toutes.

Les identifiants publicitaires

Les applications utilisent un identifiant publicitaire pour mieux vous cibler et vous identifier, vous êtes associé à un numéro appelé « identifiant de publicité ». Pour éviter ce tracking, rendez-vous dans le menu « Confidentialité » depuis les paramètres. Désactivez la première option pour empêcher les applications de cibler la publicité.

Sur Google, rendez-vous dans l’onglet « Mon compte », puis « Informations personnelles et confidentialité », vous verrez ensuite l’onglet « Paramètres des annonces ». C’est ici que vous désactiverez la personnalisation des annonces, et que vous pourrez supprimer toutes les données relatives à votre identité.

Depuis iOS, rendez-vous dans le menu « Réglages », « Confidentialité », et enfin « Publicité ». Vous aurez la possibilité de cocher l’option « Suivi publicitaire limité ».

Désactiver l’accès des applications aux données

Les applications installées sur votre ordinateur, comme sur vos appareils portables, ont accès à des données qui ne sont pas toujours nécessaires au bon fonctionnement de celles-ci. Pour contrôler et restreindre les accès à votre localisation, votre carnet de contact et votre agenda, il faut se rendre dans la rubrique de confidentialité de vos appareils pour vérifier les autorisations de chaque application.

Les services de sauvegarde dans le cloud

Les services dans le cloud hébergent parfois plusieurs Go de données personnelles. Ces données sont bien entendu privées, et ne sont pas rendue publique à moins que vous ne décidiez de les partager. Il se pourrait cependant que des fichiers partagés il y a longtemps se trouvent encore sur votre compte, un petit nettoyage de printemps peut s’avérer utile.

Porter plainte

Le droit à l’oubli étant inscrit dans la loi belge et le règlement de l’Union européenne, vous pouvez faire appel à une procédure spécifique pour faire une demande de suppression de données. Si vous n’avez trouvé aucune solution pour supprimer des données en ligne, il vous reste à faire appel à l’organe officiel du gouvernement qui s’occupe du droit à l’oubli : la Commission de la protection de la vie privée. Attention toutefois, la plainte introduite devant la Commission devra être justifiée : vous devrez prouver que les informations qui sont visibles publiquement vous portent préjudice.

Pigiste chez Geeko et Belgium-iPhone.

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>