Après Nintendo et Sega, Sony pourrait s’engager sur la voie du rétrogaming.

ps mini

John Kodera, le nouveau PDG du groupe, a confirmé cette semaine avoir discuté avec ses équipes de la possibilité de commercialiser une “PlayStation Mini”.

“Je pense qu’il y a plusieurs façons de livrer une refonte de console” explique John Kodera. “Il y a eu des discussions en interne sur le sujet, et sur les façons de faire revivre la PlayStation”, mais le patron de Sony refuse de communiquer davantage de détails sur la stratégie du groupe.

Vu le succès de la NES Mini et de sa grande soeur, la Super NES Mini, difficile d’imaginer Sony passer à côté d’un aussi brillant coup marketing. Le géant nippon n’aurait aucune difficulté à écouler plusieurs millions d’unités d’une “PlayStation Mini”, accompagnée de quelques grands classiques.

Reste que, dans la pratique, difficile de dire si la question des licences portera préjudice à ce projet. Nintendo devrait s’y confronter avec la sortie d’une Nintendo 64 Mini, qui pourrait être dépouillée de quelques grands classiques, dont l’incontournable Goldeneye 007.

L’E3, qui se déroulera en juin prochain, devrait être l’occasion d’en apprendre davantage sur la stratégie de Sony pour l’année en cours.