Test – Hyrule Warriors Definitive Edition : un spin-off incontournable

Par posté le 22 mai 2018

Sorti initialement sur WiiU, le sympathique Hyrule Warriors a droit lui aussi à un portage en bonne et due forme sur Switch, avec à la clé quelques jolies nouveautés…

hyrule warriors

Après Bayonetta 2, Donkey Kong et en attendant Captain Toads, les propriétaires de la petite console hybride de Nintendo peuvent à présent découvrir le portage d’un autre jeu sorti initialement sur la WiiU. Une façon pour Nintendo d’agrandir le catalogue de jeux de sa console sans trop d’efforts tout en permettant à ceux qui n’avaient pas craqué pour sa console précédente de redécouvrir une partie de son catalogue… Car si la WiiU a fait un joli flop commercial, son catalogue de jeux méritait à plus d’un titre d’être revisité.

Et, à plus d’un titre, Hyrule Warriors figurait tout en haut de la liste des titres méritant une refonte sur Switch. Le jeu d’Omega Force (Dynasty Warriors) est certes un musô tout ce qu’il y a de plus classique, mais n’en reste pas moins un très bon défouloir, et surtout une formidable opportunité pour les fans de Zelda de se replonger dans l’univers de la série en attendant un nouvel épisode de la franchise…

hyrule

Là où Omega Force marque des points, c’est dans le fait que le studio de développement est parvenu à parfaitement s’approprier l’univers de Zelda. Dans la pratique, Hyrule Warriors n’est donc pas un bête skin de Dynasty Warriors puisqu’il propose un scénario inédit, son lot de cinématiques, et adapte son gameplay à l’univers de Link.

Beaucoup plus dynamique qu’un musô traditionnel, Hyrule Warriors conserve pourtant les mêmes ingrédients. Il sera ainsi question de se préparer à la bataille en étudiant le terrain sur la mini-carte stratégique en début de partie, avant de se lancer dans les combats. Comme dans Dynasty Warriors, il faudra massacrer des centaines d’adversaires à grands renforts de coups spéciaux. Pour remporter la partie, il ne suffira toutefois pas de foncer dans le tas puisqu’il faudra réaliser différentes sous-missions en escortant par exemple des alliés qui vous ouvriront la voie, ou en éliminant un commandant adverse. Plus stratégique qu’il n’y paraît, le jeu d’Omega Force n’en reste pas moins très fun.

hyrule2

S’il est possible d’y jouer seul – et de switcher d’un personnage à l’autre en appuyant sur l’une des flèches du pad -, c’est bien à deux joueurs, en coopération, que le titre montre toute sa richesse. En s’entraidant, les deux joueurs pourront progresser sur la map de façon séparée, et recomposer une armée pour affronter des boss titanesques. On notera par ailleurs que l’éditeur ne s’est pas contenté de porter son jeu sur Switch mais également corrigé certains de ses petits défauts. Ainsi, on note l’apparition d’un système de navigation rapide qui permet de se déplacer rapidement sur la carte. Egalement parmi les nouveautés : un système d’ordres qui permet de diriger ses alliés sur le champ de bataille. Rien de transcendant en soi, mais de quoi rendre la progression moins stressante…

L’aventure solo promet tout de même près de 10h de jeu, et vous fera parcourir des paysages emblématiques d’Hyrule, du château de la princesse Zelda au désert Gerudo. Les décors, très joliment réalisés, rappelleront sans doute de bons souvenirs aux fans de la série.

Riche en contenu, le jeu propose tout de même 29 personnages jouables dans cette réédition. Omega Force se montre d’ailleurs très généreux au niveau des modes de jeu avec quelques petites nouveautés avec notamment l’ajout des défis de boss, de challenges et le mode Ganon, qui vous placera dans la peau d’une créature gigantesque, amusant à défaut d’être incontournable.

hyrule3

Bourré de clins d’oeil à la série de Nintendo, Hyrule Warriors parvient donc à tirer son épingle du jeu en travaillant son univers. Des poulets qui se transforment en véritables machines à tuer lorsqu’ils encaissant des dommages collatéraux à l’armement (évolutif) de vos personnages, en passant par les boss titanesques, les différentes tenues des personnages et surtout son très large casting de personnages qui disposent tous de leur propre palette de coups, Hyrule Warriors est un véritable ode à la série.

Certes, on pourra lui reprocher son scénario guère passionnant, des cinématiques peu inspirées et une certaine répétitivité – liée au genre. Mais dans l’ensemble, Hyrule Warriors s’impose comme un excellent défouloir et assurément le meilleur spin-off de la série de Nintendo jamais sorti. Cette réédition sur Switch s’offre non seulement de nombreux contenus inédits mais également et surtout une jolie refonte graphique, avec des personnages beaucoup plus détaillés, des décors retravaillés et des effets spéciaux particulièrement impressionnants. Certes, on ne peut pas vraiment parler d’une claque graphique, mais pour un musô, Hyrule Warriors est plutôt impressionnant. D’autant plus qu’une fois dockée, la machine fait tourner pratiquement sans aucun ralentissement le jeu. En mode nomade, quelques petits ralentissements pourront se faire ressentir lorsque le joueur affrontera des armées d’ennemis, mais rien de très grave.

Malgré son prix de vente, Hyrule Warriors mérite donc le détour, d’autant plus que sa durée de vie dépasse allègrement les 30h de jeu, et que le line-up de la petite console de Nintendo souffre encore du manque de support des éditeurs tiers. Un must absolu pour les fans de Zelda comme pour les fans de musô.

Les + :

- Une solide durée de vie
- Du contenu inédit
- Toujours aussi fun
- L’univers de Zelda, parfaitement intégré
- Des graphismes soignés
- La coop
- Des éléments du gameplay revus et corrigés

Les – :

- Les cinématiques
- Un scénario pas très excitant
- Quelques petits ralentissements
- Répétitif par nature

Conclusion

Plus qu’une simple réédition, Hyrule Warriors Definitive Edition est une véritable refonte intégrale du jeu sorti sur WiiU. Généreux, Omega Force nous livre quantité de contenus inédits (pas moins de 29 personnages sont au programme, et plusieurs modes de jeu inédits sont de la partie) et une jolie refonte graphique de ce qui restera pour un moment encore comme le meilleur spin-off de la franchise de Nintendo. Fun, long, fidèle au matériau d’origine et riche en contenu, Hyrule Warriors est un excellent défouloir qui permettra aux fans de la série de patienter paisiblement jusqu’à la sortie du prochain Zelda. S’il mérite davantage le détour à deux, en coopératif, Hyrule Warriors n’en reste pas moins un jeu très agréable à parcourir en solitaire également. Et pour cause puisqu’il s’agit de l’un des meilleurs musô jamais sortis…



16/20


Responsable des blogs Geeko et Belgium-iPhone. Retrouvez-moi sur twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>