Resident Evil 7 arrive sur Switch

Par posté le 22 mai 2018

Le jeu ne coutera qu’une vingtaine de dollars et ne sera pas plus lourd que 45 Mo sur la console.

résident evil 7 switch

C’est une nouvelle un peu surprenante de la part de Capcom : le dernier opus du jeu de survival-horror Resident Evil sera prochainement disponible sur la Nintendo Switch, mais au format streaming. Une première pour la console hybride ! Avec une sortie japonaise prévue le 24 mai, le jeu sera disponible pour un prix avoisinant les 20 $ et il ne prendra absolument aucune place sur la console puisque les joueurs n’auront à télécharger que 45 Mo de données.

La chose absolument indispensable en revanche, ce sera une connexion à internet permanente et fiable, pour pouvoir streamer le jeu directement depuis les serveurs de Capcom. Du coup, l’intérêt est mitigé : avec l’obligation d’avoir une connexion internet irréprochable pour éviter tous lags intempestifs, la Switch perd son atout console portable. En revanche, elle gagne la possibilité de proposer de titres très gourmands en ressource système (et donc non adapté à son hardware) puisque les jeux ne tournent pas physiquement sur la console.

Le principe du cloud gaming n’est pas nouveau. PlayStation Now, Shadow et même le constructeur de carte graphique Nvidia, avec GeForce Now, proposent déjà ce genre de système. Pour peu que l’on dispose d’une solide connexion à internet et que l’on joue de manière régulière, le cloud gaming présente de nombreux avantages : pas besoin d’une console spécifique ou d’un PC musclé pour jouer à des titres récents avec des graphismes poussés, pas besoin de changer de matériel fréquemment puisque seule la connexion internet est utilisée, pas besoin de longs téléchargements et d’installation sur la machine…

Vers du tout dématérialisé ?

Ici, Capcom propose de payer le jeu pour y avoir accès pendant 180 jours. D’autres fonctionnent plutôt par abonnement (entre 15 et 20 € par mois en général) et offrent un catalogue de jeu étendu. Resident Evil 7 sur Switch n’est pour le moment malheureusement pas prévu en Europe, il faut donc se tourner vers les bonnes vieilles versions consoles de salon ou PC pour en profiter chez nous.

Il est tout de même intéressant de voir si l’on va s’acheminer peu à peu vers du tout dématérialisé, au point que la machine sur laquelle on joue n’aura même plus d’importance. PlayStation Now est par exemple disponible sur PC, et donne accès à des titres PS2, PS3 et PS4. Un bon moyen de jouer à des jeux extrêmement variés et à des exclusivités Sony sans même devoir acheter la console adéquate. Il semble toutefois un peu tôt pour dire si le cloud gaming est promis à un avenir radieux ou non. Pour cela, il faudra que les connexions internet très hautes performances se généralisent et que l’imput lag (temps de réaction à l’écran après que l’on ait appuyé sur une touche de la manette/du clavier) soit réduit à néant pour séduire les joueurs exigeants.

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>