Devenue presqu’un réflexe la “connexion via Facebook” est pourtant une très mauvaise idée tant elle présente de risques pour la sécurité de vos comptes et de vos données personnelles.

connect with

Que ce soit lorsque vous vous inscrivez sur un site ou installez une nouvelle application, vous êtes sans doute nombreux à user et abuser de la “connexion via Facebook”, une fonctionnalité qui permet certes de gagner beaucoup de temps mais qui présente également de nombreux désagréments…

Vous leur donnez le droit d’accéder à vos données personnelles

Outre votre nom et votre prénom, vous partagez également avec ces “applis” votre date de naissance, vos amitiés, votre adresse mail et parfois même vos photos, sans même vous en rendre compte. Dans certains cas de figure, l’application se permet même de publier en votre nom sur les réseaux sociaux, pour partager un exploit dans un jeu par exemple, et assurer ainsi sa propre promotion. S’inscrire avec Facebook, c’est signer un accord tacite de partage de ses données personnelles. Pour beaucoup de personnes, cela ne représente “pas grand chose”, mais dans la pratique, cela devrait déjà être suffisant pour actionner la sonnette d’alarme.

Le jour où Facebook meurt, vous perdrez votre compte

Certes, ce scénario n’est pas prête de se produire, mais toujours est-il que le jour où Facebook disparaîtra vous ne pourrez plus accéder à votre compte sur les applications sur lesquelles vous vous êtes inscrit avec votre compte Facebook. Ce qui peut tout de même s’avérer gênant s’il s’agit d’un service que vous utilisez régulièrement…

En cas de panne, plus d’accès

Cela s’est déjà vu plusieurs fois : lorsqu’une panne de Facebook survient, certains services deviennent inaccessibles pour ceux qui se sont inscrits via leur profil Facebook. Tinder a été victime à plusieurs reprises de ces pannes à répétitions, et décidé d’introduire une inscription propre qui permet aux membres qui s’inscrivent en utilisant leur numéro de téléphone de continuer à accéder au service même lorsque Facebook est H.S. Cela n’a l’air de rien, mais dans le cas d’une messagerie instantanée par exemple ou d’une appli de dating que vous avez utilisé pour convenir d’un rencard, une “panne” du service peut avoir des effets pour le moins indésirables et gâcher un rendez-vous.

Si l’un est piraté, tous le sont

Un seul et unique piratage de votre compte Facebook permettra à l’auteur de l’attaque de s’emparer de tous vos comptes, de votre Tinder à votre Uber. S’inscrire à tous les services en utilisant Facebook Connect, c’est prendre le risque d’un piratage massif, mais aussi de fuites de données comme en atteste l’affaire Cambridge Analytica…